Yamaha pourrait remplacer Honda en Moto2 dès 2013
Yamaha pourrait remplacer Honda en Moto2 dès 2013 Alors qu'il devait s'agir à l'origine d'une catégorie ouverte à tous les constructeurs, comme les CRT actuelles, les Moto2 se sont trouvées rapidement monopolisées par Honda après un changement rapide et discret de règlement.

Cela n'avait pas empêché les autres constructeurs japonais de développer des machines pour cette nouvelle classe. C'est ainsi qu'on vit en avril 2009 en championnat d'Espagne deux Moto2 glissées au milieu des concurrents de la "Formula Extreme" à Albacete. En effet les équipes LaGlisse et Blusens BQR engageaient des 600cc Moto2 parmi les1000cc Formula Extreme. Cela permettait ainsi de préparer la nouvelle catégorie qui remplaçait dès l'année suivante les Grand Prix 250cc.
 
Le champion CEV Supersport en titre Angel Rodriguez pilotait pour l'équipe LaGlisse, se qualifiant 5e sur 28. Daniel Rivas pour le team BQR se classait sixième, alors que la pole position revenait à Ivan Silva sur une Kawasaki ZX-10R. La moto de LaGlisse était propulsée par un moteur de Yamaha R6 alors que celle de  BQR disposait d'un Honda CBR600RR. Quand la Dorna annonça le 11 avril qu'il y aurait un fournisseur de moteurs unique, on comprit alors qu'une des deux équipes devrait changer de groupe propulseur.
 
Parallèlement, Yamaha et Martial Garcia coopéraient pour réaliser une machine pour le Moto2, destinée à représenter le constructeur dans cette nouvelle catégorie Grand Prix. "La moto construite avec l’aide de MG Compétition a réalisé un très beau chrono pour sa première sortie aux mains de Stéphane Chambon à Barcelone”, expliquait alors Martial Garcia.
 
Le contrat Honda pour le Moto2 est d’une durée de 3 ans et se terminera fin 2012. Un appel d'offre devrait donc désigner le prochain fournisseur unique.
 
Ce marché est extrêmement lucratif pour le constructeur choisi. Les teams Moto2 paient 56 000 € de location de moteurs pour deux machines par saison. Initialement, Honda, Yamaha et Kawasaki devaient lutter l'un face à l'autre. Puis quand Kawasaki réussit enfin à quitter les GP (cf l'épisode Hayate), ce n'était pas pour y revenir en Moto2. Honda réussit ensuite à mettre la main mise sur le Moto2, fournissant à la surprise générale des moteurs extrêmement poussifs, bien que promis initialement pour "plus de 150 chevaux" (dixit Honda), puis "140 chevaux", (dixit Mike Webb, directeur technique des GP), puis plus de puissance annoncée du tout. On tourne en fait aux alentours de 117 à 120 chevaux, soit la puissance d'origine du moteur tel qu'on peut l'acheter chez n'importe quel concessionnaire. Yamaha ne peut pas faire pire.

Mais pour le moment rien n'est fait : Honda est en train de négocier une extension de deux ans du contrat de fourniture exclusif, portant donc sur 2013 et 2014.
 
Photo : La Yamaha Moto2 réalisée par Martial Garcia, à Barcelone en 2009 (© MG Compétition)