Xavier Siméon : ''Ma situation est compliquée, mais je ne me décourage pas.''
Xavier Siméon : ''Ma situation est compliquée, mais je ne me décourage pas.'' Le team Holiday Gym Racing a annoncé récemment son retrait du championnat du monde moto2. Bien qu’il dispose d’un contrat qui le lie pour une durée de 3 ans à cette équipe, Xavier Siméon est subitement sans guidon. Le seul représentant belge en Grand Prix a quelques semaines pour rebondir et trouver une place dans une autre structure. Alors que Xavier Siméon préparait sa seconde saison en Grand Prix avec sérénité et que tout semblait se mettre en place pour lui permettre de réaliser une belle campagne 2011, le team Holiday Gym Racing a annoncé voici peu par un simple communiqué de presse son retrait pur et simple de la compétition, sans aucun préavis. Cette décision soudaine prive du même coup le jeune Belge de sa place au sein du plateau Moto2.
 
 "Il est clair que cette nouvelle est consternante » commente Xavier. « Je ne m’y attendais absolument pas. J’ai un engagement à long terme avec les dirigeants de cette équipe. Avec ou sans eux, il faut que je trouve une place au sein d’une autre équipe. Il y a urgence ! Ca ne va pas être facile." ajoute Xavier.
 
Si des pistes sont d’ores et déjà envisagées pour lui permettre de poursuivre sa carrière dans une autre structure, il est évident que la situation de Xavier Siméon est à ce stade peu confortable. Le temps est compté: la première course se déroulera le 20 mars au Qatar, sans même parler des journées d’essais programmées dès février en Espagne.  
 
La valse des transferts est clôturée depuis plusieurs semaines. Le Turc Kenan Sofuoglu – Champion du Monde 2010 en Supersport - est confirmé chez Technomag-CIP, Karel Abraham et Toni Elias s’en vont rejoindre le MotoGP et croisent  Mika Kallio qui est pour sa part nouveau sociétaire du team belge Marc VDS, l’Ecossais Kev Coghlan fait son apparition et Marc Marquez – Champion du Monde 2010 125 cc – fait ses premiers tours de roues chez Monlau Competicion, ……  Reste maintenant à trouver une place pour Xavier Siméon !
 
« J’ai des partenaires solides qui me soutiennent et avec lesquels je travaille pour trouver une solution. Je suis conscient que ma situation est compliquée mais je ne me décourage pas. J’ai montré que j’avais ma place en Grand Prix, je veux y rester !» explique Xavier. « Retrouver au plus vite un guidon en Moto2 serait évidemment le plus beau cadeau de Noël dont je puisse rêver ! » conclut-il.

Communiqué de Xavier Siméon

Photo © Stan Perec