Western : Le GP du Texas, c'est reparti
Western : Le GP du Texas, c'est reparti Après de multiples imbroglios, retards, annulations et autres facéties, le Grand Prix de F1 d'Austin est en bonne voie, donc le MotoGP aussi. Avec l'interdiction des essais en hiver, on redoutait une actualité plutôt plate. Quoi de neuf ? Le fait que Marco Melandri soit parti en croisière (calmez-vous, il a emmené Manu. Pas fou) ? Que Steve Parrish (ex-pilote 500 et commentateur télé) s'inquiète auprès de Jorge Lorenzo que la machine à pets qu'il lui a offerte marche bien (authentique) ? Heureusement, grâce aux organisateurs, aux circuits et aux collectivités locales, la page des faits divers (d'hiver) est bien remplie. Direction le Texas, avec, par ordre d'entrée en scène…
 
Le Bon
Red McCombs, président de McCombs Enterprises, lance près d'Austin la construction du Circuit of the Americas (COTA), pouvant recevoir la F1 et le MotoGP, pour un coût estimé de $300 millions.
 
La Brute
Tavo Hellmund, président de Full Throttle Productions, signe un contrat pour organiser les GP en louant le circuit. Ceci grâce à l'aide financière des collectivités locales… jusqu'à ce que Susan Combs, Contrôleur des finances du Texas, déclare qu'aucun fond de l'Etat ne serait versé à la Formula 1 avant une course. C'en était donc fini de la promesse du précédent gouvernement d'un montant de 25 millions de dollars par an pendant 10 ans (rien que ça !).
 
et le Truand
Bernie Ecclestone, qui est l'équivalent de Vishnou, Jehova et Bouddha réunis dans les sports mécaniques, déclare alors qu'il n'y aura pas de F1 au Texas. Les 400 travailleurs réunis sur le site sont tous licenciés et les travaux arrêtés.
 
On en était là, quand la situation a soudain évolué : Les contrats de Full Throttle Productions ont fini à la poubelle, et Red McCombs a dealé directement avec Bernie. Il a su trouver le geste délicat pour le convaincre : "Monsieur Ecclestone a reçu aujourd'hui son chèque pour le Grand Prix des Etats-Unis" a-t-il déclaré hier.
 
Les 400 travailleurs ont été réembauchés et les travaux ont immédiatement repris. Le MotoGP devrait débuter en 2013 au Texas pour une durée de 10 ans.

Sources : grandprix.com et statesman.com