Tests SBK à Portimão (suite et fin) : Haslam reste invaincu
Tests SBK à Portimão (suite et fin) : Haslam reste invaincu Après avoir dominé les deux premières journées d'essai, Leon Haslam a concrétisé le troisième et dernier jour en s'emparant de la pole symbolique en pneus qualifs. Mais attention à Eugene Laverty, le plus rapide en pneus course. Badovini (photo ci-dessus) a fait fort en pneus course. La nouvelle BMW semble très performante et si Haslam et Melandri continuent à ce rythme, la S 1000 RR sera certainement une sérieuse cliente en 2012. Beaucoup de travail a été effectué sur l'électronique, mais également sur la partie-cycle pour améliorer l'homogénéité de la machine, ce qui n'a jamais été son point fort jusqu'ici.
 
Haslam a pu mener à son terme son programme d'essai, ce qui a été plus difficile pour Melandri qui ne disposait plus que d'une seule moto après en avoir détruit une lundi. Le problème de chattering semble avoir été en partie résolu.
 
Haslam : "Ces essais démontre que nous avons bien progressé dans la bonne direction, en particulier au niveau du moteur et de l'électronique. Nous avons également trouvé un bon réglage de base pour le nouveau châssis."
 
Melandri : "160 tours à Jerez et 180 à Portimão… ça fait beaucoup mais je suis prêt à rouler de nouveau demain. Je suis content de ce que j'ai."
 
Ayrton Badovini pour BMW Motorrad Italia roulait extrêmement vite et il égalait en pneus course les temps d'Haslam et de Melandri ! Impressionnant. Michel Fabrizio se familiarisait avec la moto, mais semblait toujours apprécier aussi peu les pneus qualif.
 
Chez Aprilia pour ses débuts sur la RSV4, Eugene Laverty a réalisé un superbe parcours en réalisant le meilleur temps en pneus course de ces trois jours, devançant même son nouveau coéquipier Max Biaggi.
 
Le pilote d'Irlande du Nord était tombé sèchement hier, sa dernière chute remontant en juin à Misano. "La moto est partie de l'arrière et je l'ai récupérée, a-t-il déclaré à Michael Guy de MCN. Puis elle est partie une deuxième fois et je l'ai sauvée de nouveau. A la troisième fois, je n'ai rien pu faire. Je suis resté une trentaine de secondes à genou dans le bac à gravier, non pas parce que je m'étais fait mal, mais parce que j'avais le souffle coupé et je n'arrivais plus à respirer."
 
Après ses essais, Laverty a constaté : "J'ai bien terminé les tests avec mon temps le plus rapide lors du troisième tour d'une simulation de course. C'est bien de partir pour un break de neuf semaines en étant au sommet. On a eu un long débriefing avec Marcus et Phil jusqu'à minuit. On apprend tous cette moto donc ça prend du temps."
 
Chez Crescent Suzuki powered by Yoshimura, on a beaucoup roulé pendant ces trois jours. "Ces trois jours ont vraiment été difficiles, reconnaissait Jack Valentine, le team manager. On a résolu beaucoup de problèmes, mais on est encore loin du compte ? Ça ne peut qu'aller en s'améliorant."
 
Leon Camier : "Trois jours de test difficiles car on a eu quelques problèmes, mais la base est bonne et en pneus course on n'était pas loin du tout. On a besoin d'effectuer plus de tours."
 
Meilleurs temps du mercredi en pneus qualif (officieux) :
Leon Haslam (BMW) : 1'42.2
Marco Melandri (BMW) : 1'42.4
Ayrton Badovini (BMW Italia) : 1'42.5
Michel Fabrizio (BMW Italia) 1'43.3
Alastair Seeley (Crescent Suzuki) : 1'43.5
(Pas de pneus qualif pour Laverty, Biaggi, Davies et Camier)
 
Meilleurs temps sur les 3 jours en pneus course (officieux) :
Eugene Laverty (Aprilia) : 1.42.7
Max Biaggi (Aprilia) : 1'42.8
Leon Haslam (BMW) : 1'43.1
Marco Melandri (BMW) : 1'43.1
Ayrton Badovini (BMW Italia) : 1'43.1
Chaz Davies (Aprilia ParkinGO) : 1'43.2
Leon Camier (Crescent Suzuki) : 1'43.8
Michel Fabrizio (BMW Italia) 1'43.9
Alastair Seeley (Crescent Suzuki) : 1'44.1
 
Temps de référence :
Record des essais : 1'41.712 par Johnny Rea (Honda) en 2011
Record du tour : 1'42.774 par Max Biaggi (Aprilia) en 2010
Meilleur temps en course 2011 : 1.43.453 par Sylvain Guintoli (Ducati)
 
Photo : Ayrton Badovini (© BMW AG)