Tests MotoGP à Sepang : Le point de vue des pilotes (mis à jour)
Tests MotoGP à Sepang : Le point de vue des pilotes (mis à jour) Les trois jours d'essai en Malaisie sont maintenant terminés. Voici ce qu'ont déclaré les pilotes. Casey Stoner :
"Nous n'avons, une fois de plus, pas pu pleinement profiter des trois journées que nous avions ici à Sepang. Je n'ai pu faire que seize tours le premier jour et hier nous n'avons même pas roulé. Nous avons au moins eu la chance d'avoir du beau temps aujourd'hui, nous avons bien travaillé en piste et trouvé plusieurs solutions pour notre moto. Nous avons essayé différentes choses avec l'électronique afin de modifier le caractère du moteur et ça a été positif. Nous avons aussi essayé de raccourcir l'empattement afin d'éliminer le chattering (vibrations), ça a marché mais pas complètement et il nous reste donc du travail à faire dans ce domaine. Nous avons un châssis bien équilibré, une bonne motricité, tout fonctionne bien mais nous devons vraiment nous débarrasser des vibrations. Globalement nous sommes assez contents de la moto."
 
Dani Pedrosa :
"Nous avons beaucoup travaillé sur le châssis durant ce test, afin de trouver le meilleur compromis. Nous avons essayé différents réglages et nous repartons assez satisfaits des résultats. C'est une piste très spéciale et il était important d'éclaircir certaines choses pour la suite. Nous avons aussi progressé sur le freinage, le châssis se comporte mieux et nous avons moins de vibrations que lors du premier test. Nous devons continuer à améliorer l'entrée et le passage en courbe. Je pense que nous pouvons encore avancer sur le moteur et l'électronique, c'est ce que nous ferons à Jerez. Aujourd'hui j'ai utilisé un saute vent différent pour être plus à l'aise en ligne droite et ça allait mieux."
 
Jorge Lorenzo :
"La simulation de course que j'ai faite cet après-midi a été l'une des plus dures de ma carrière parce que la 1000 est beaucoup fatigante à piloter et que le pneu arrière a perdu en grip dès les trois ou quatre premiers tours. Le feeling est à peu près le même mais c'est une expérience différente par rapport à l'an dernier, parfois c'est presque comme rouler sous la pluie parce qu'il faut vraiment contrôler l'arrière en sortie de virage et à l'accélération. J'ai réussi à finir la simulation avec un bon rythme et ce test a globalement été très positif. Merci à Yamaha pour tout leur travail."
 
Ben Spies :
"La journée s'est bien passée, j'ai malheureusement chuté mais nous avons appris beaucoup de choses et testé de nouveaux réglages électroniques qui nous ont apporté beaucoup de progrès. Nous avons aussi essayé différents réglages pour les suspensions et nous avons aussi progressé à ce niveau. C'est dommage que j'ai chuté mais ce test nous a permis de constater que la moto a beaucoup de potentiel et nous serons donc confiants pour aller à Jerez."
 
Hector Barberá :
"Je suis très content de cette dernière journée. Mon feeling sur la Ducati est meilleur à chaque test et je commence à comprendre comment utiliser l'accélérateur, qui est très différent de celui que nous avions sur la 800 l'an dernier. Ma moto se comporte bien mais il nous reste des détails à peaufiner pour améliorer notre rythme de course. Je ne peux qu'être satisfait des résultats obtenus aujourd'hui et tout ça a rendu possible grâce à l'excellente entente avec le team."

Andrea Dovizioso :
"Le test a été positif malgré la pluie qui a perturbé les deux premières journées et je suis très content de nos résultats. J'ai fait mes premiers tours de roue sous la pluie avec la Yamaha et le feeling était positif. Le moteur est très souple et j'ai pu gérer les glissades mais l'important a surtout été ma condition physique. Mon épaule va beaucoup mieux que lors du premier test et ça m'a permis de mieux comprendre le potentiel de la machine. Je suis confiant sur la moto et je suis satisfait de mon chrono comme de ma position. J'aime le nouveau moteur parce qu'il améliore l'entrée en virage, qui était déjà un point fort de la Yamaha. J'ai fait un run long de quinze tours aujourd'hui, afin d'étudier l'usure des pneus. Il nous reste du travail mais le potentiel de la moto est très élevé. Maintenant je suis impatient d'aller à Jerez pour le prochain test parce que ce sera sur une piste complètement différente, dans des conditions différentes et pour moi ce sera une bonne opportunité de mieux comprendre la moto."
 
Cal Crutchlow :
"Je suis vraiment content parce que la météo avait beaucoup influé sur nos deux premières journées et que nous avons finalement eu une piste sèche aujourd'hui. J'aime beaucoup le nouveau moteur que Yamaha nous a fourni et je les félicite parce qu'ils ont très bien travaillé, les améliorations sont de bon augure pour le début de la saison. Je suis satisfait de mon temps au tour parce que ce n'est pas un circuit que j'aime beaucoup mais je suis quand même cinquième et assez proche du Top 3. J'ai aussi été régulier et c'est un domaine dans lequel je progresse par rapport à l'an dernier. C'est très encourageant et je me suis vraiment fait plaisir. J'ai fait un run de douze tours et les nouveaux pneus glissaient beaucoup. Ça a rendu l'exercice fatigant et je crois que l'usure des pneus va être un facteur clé cette année. La moto fonctionne bien à Sepang mais je suis curieux de voir comment elle se comportera à Jerez. C'est une piste complètement différente, la météo sera plus fraiche et ça donnera une bonne indication du potentiel de la moto."
 
Valentino Rossi :
"Le point positif que nous garderons d'aujourd'hui est que nous avons un peu réduit l'écart sur les leaders. Nous étions à 1.2s et nous sommes maintenant à 1s. Les nouveaux logiciels de gestion électronique fonctionnent bien mais ce n'est jamais agréable d'être aussi loin des autres sur la feuille de temps. Nous avons essayé beaucoup de choses différentes pour continuer à avancer mais nous n'avons malheureusement pas réussi. J'ai eu plus de mal à piloter qu'il y a trois semaines, notamment pour garder suffisamment de vitesse dans les courbes. Ce test a été plus difficile à cause de la météo et des conditions de piste mais il semble que nous soyons plus affectés que les autres. Honnêtement, j'espérais faire beaucoup mieux que dixième. Nous avons aussi manqué un peu de chance parce qu'au meilleur moment de la journée, quand j'ai tourné en 2'01.5 et que nous avions des pneus pour essayer de faire un meilleur chrono, nous avons rencontré un problème avec la fourche et ça nous a fait perdre du temps. Nous aurions peut-être pu gagner trois ou quatre dixièmes mais nous aurions de toute façon eu à peu près sept dixièmes de retard. Nous ne sommes pas satisfaits de la façon dont le test s'est déroulé et nous devrons essayer de faire beaucoup mieux à Jerez."
 
Nicky Hayden :
"J'aurais évidemment préféré être plus proche des avant-postes mais c'était mon premier vrai test cette année. La moto est bien meilleure au freinage et en virages, j'ai aussi plus de sensations. Nous devons travailler sur le 'chattering' et sur la sortie de virage. Nous avons encore beaucoup d'idées à mettre en pratique, nous n'avons pas pu tout essayer à cause de la météo. Un peu avant la fin, j'ai perdu l'avant dans le virage n°1 et j'ai chuté mais ce n'était qu'une petite chute et je vais bien. Je suis content que mon épaule aille aussi bien. Avec trois semaines de récupération et de rééducation, j'espère que je serai proche des 100% pour Jerez."
 
Sources : communiqués des équipes et motogp.com
 
Photo : Casey Stoner (© Repsol Média)