Tests de Cartagene : Sylvain Barrier découvre BMW Italia
Tests de Cartagene : Sylvain Barrier découvre BMW Italia Trois jours d'essai en Espagne ont permis à Sylvain Barrier d'effectuer ses premiers tours de roue au sein de l'équipe transalpine. Il nous explique comment s'est déroulé ce premier contact. "Tout s'est bien passé, malgré un vent qui soufflait très fort lors des deux premiers jours pendant l'après-midi. Sinon il y a eu du beau temps, des conditions parfaites pour rouler. 

Avec l'équipe, comment ça se passe ?

"Super bien. Au début, avec la langue (car ils parlent tous italien, mais pas beaucoup anglais) c'était un peu difficile, mais pas vraiment car on se comprenait. Puis, au fur et à mesure que les jours passaient, c'était nickel. Je comprenais un peu l'italien et je commençais à parler avec tout le monde, ça s'est bien passé.

Et avec ton coéquipier, Lorenzo Zanetti ?

"Pareil, ça se passe bien. Pour le moment, c'est tout beau, tout neuf (rire). C'est vraiment très bien.

Tu es content de la moto ?

"Oui, la moto me donne exactement le même feeling que celle de l'année dernière. Il faut juste travailler, comme tout le temps, pour arriver à une moto parfaite

Quel est ton bilan de ces 3 jours d'essai. Ta saison s'annonce bien ?

"C'est difficile à dire pour l'instant. Par rapport à la manière dont je voudrais la moto, il y a encore beaucoup de marge. J'ai une bonne sensation du train avant avec la fourche Öhlins. Pour le moment, tout s'annonce bien, mais je n'étais pas monté sur une moto depuis les 8 Heures de Doha (ndlr : le 14 novembre 2010) donc il est un peu difficile de se prononcer là maintenant. 

Tu préfères le Öhlins de cette année au Bitubo de l'année dernière ?

"C'est un plus. Avec la fourche, tu sens vraiment la différence. L'amortisseur, honnêtement, on n'a fait aucun réglage dessus parce que la moto se comportait vraiment bien. On a seulement ajusté la fourche pour la faire mieux travailler et pour que, comme il y a longtemps que je n'avais pas roulé, je retrouve mes sensations sur les angles maxi, quand l'avant commence un peu à croiser. Lors du prochain roulage à Aragon les 17 et 18, on va adopter des réglages un peu plus fermes pour la course. "