Tests 24 H du Mans : Avantage Kawasaki sur une piste froide
EnduranceTests 24 H du Mans : Avantage Kawasaki sur une piste froide Les essais préliminaires des 24 Heures du Mans ont été perturbés par la pluie le mercredi et une piste froide le jeudi. Malgré cela, la mise au point a pu se poursuivre. Le plateau en tête semble cette année très homogène.

Résultats officieux :
Kawasaki GSR n°11 : 1’38.93
Honda BMP n°99 : 1’39.7
Suzuki SERT n°2 : 1’39.8
Yamaha GMT 94 : 1’40.0
Honda Michelin n°63 : 1’40.0
Honda National Moto n°55 : 1’40.0
Yamaha YART n°1 : 1’40.1
La Suzuki du Junior Team n’a pas roulé (proximité du FSBK à Lédenon) et la BMW Daffix non plus (raison inconnue).

Gilles Stafler (team manager Kawasaki) : “C’était très bien. Les essais ont été perturbés par la pluie hier, mais Pirelli nous a amené de nouveaux pneus pluie et ça a été concluant. Ce sera utile s’il pleut pendant les 24 Heures. Aujourd’hui on a tourné sur le sec et essayé de nouveaux Pirelli dont nous sommes très contents. On a chez eux un vrai statut de développement avec le R & D. L’équipage est très homogène (plus que l’an dernier) avec une bonne osmose. »

Matthieu Lagrive (Honda BMP n°99) : « On n’a pas chassé le chrono, mais plutôt essayé beaucoup de choses, en particulier au niveau de la consommation. On a beaucoup dégrossi en partant dans de nombreuses directions. On a travaillé avec les pneus pluie et séchant, il nous reste encore à faire avec les pneus slicks course et le châssis. On sera prêt pour les 24 Heures. »

Dominique Méliand (team manager Suzuki SERT) : « On n’a pas pu faire de série de tours à cause de la météo. Je n’ai pas trop insisté auprès des pilotes car ils ont Lédenon en fin de semaine et il ne fallait surtout pas tomber. Il y avait également un Japonais à faire rouler. Dans l’ensemble je suis content, bien que déçu par le mauvais temps. »

Christophe Guyot (team manager Yamaha GMT 94) : “Tout s’est bien passé, malgré une petite chute de Gregorio Lavilla sans gravité. Notre niveau de performance est élevé. Il nous faudra faire encore mieux. Bridgestone a rapidement évolué avec une bonne vitesse de réaction. La concurrence est de bon niveau. Nous avons tourné en 1’40.0 lors du 29ème tour d’un essai d’endurance. Le niveau est très homogène. »

Gwen Giabbani (Champion du Monde / Yamaha YART) : « Ca ne s’est pas mal passé. On n’a pas pu essayer tout ce qu’on voulait en raison des circonstances climatiques. Ca pourrait être mieux, mais je ne suis pas inquiet. Michelin nous a proposé pas mal de solutions. Pour la course, ça se présente plutôt bien. »

L’an dernier, pour mémoire :
- En 2009, le meilleur temps des essais revenait à la Yamaha GMT94 avec un chrono moyen de 1’37.941 entre les 3 pilotes (Gimbert 1’37.670, Checa 1’37.980  et Nigon 1’38.172)
-
La Superpole était remportée par Matthieu Lagrive sur Honda en 1’37’’304.
- Le record du tour était réalisé par Matthieu Lagrive sur Honda en 1’38’’242

Photo : La Kawasaki GSR, 2ème du Bol 2009 © PSP Stan Perec