Test Jeu Video  : SBK X Superbike World Championship
NEWSTest Jeu Video : SBK X Superbike World Championship

Les jeux vidéos de moto ne courent pas les consoles. Les simulations, encore moins. Si MotoGP09/10 est résolument orienté arcade, SBK-X offre le choix entre un pilotage bourrin à souhait, ou tout en finesse. Que vous soyez le roi du gaz à fond, ou le prince de la traj au cordeau, vous devriez donc trouver votre bonheur dans ce nouvel opus du jeu dédié au championnat du monde Superbike. Test.

Depuis 2007, l’éditeur de jeux vidéos Black Bean a décidé de redonner vie sur nos consoles à la catégorie Superbike, disparu en même temps que l’excellentissime Superbike 2001 édité à l’époque par EA Sport. Le créneau de l’arcade étant déjà occupé par les titres estampillés MotoGP, SBK 07 va s’orienter davantage vers la simulation. Un pari pas facile à tenir pour un jeu de moto, beaucoup plus exigeant en termes de gestion du pilotage et de rapport pilote/machine, qu’un jeu de voiture.

 

Si, à l’époque, SBK 07 avait été une bonne surprise, il a au fil des ans gagné en consistance pour devenir la référence des gameurs passionnés de compétition moto. SBK-X ne déroge pas à la règle, en proposant pour la première fois la possibilité de piloter virtuellement les machines du Mondial Superbike, Supersport et Superstock 1000. Avant chaque partie, vous devrez choisir entre le mode arcade et le mode simulation. Si le premier se veut simpliste et fun, avec notamment une touche boost vous permettant de passer en mode hyperespace dans les bouts droits, et une touche wheeling spécial kéké, les amateurs de précisions s’en lasseront assez rapidement tant les lois de la gravité y sont méprisées… Malgré des graphismes et des sonorités soignés, la moto semble survoler la piste, et même en coupant les virages gaz en grand, en freinant ou en accélérant comme un goret sur l’angle, en percutant vos adversaires de plein fouet, il vous sera quasi impossible de chuter ! À réserver donc à ceux qui ne souhaitent pas se prendre la tête, malgré la présence d’un mode histoire (en fait, une succession de défis) censé apporter un peu d’intérêt à ce mode arcade.

 

En simulation, la chanson n’est pas la même. Le feeling de conduite se veut beaucoup plus réaliste. Aussi, vous avez davantage de choix dans le nombre de vues pour trouver celle qui vous convient le mieux, de la classique poursuite (vue de la moto et du pilote à la 3e personne) à la très immersive vue cockpit reproduisant les mouvements de tête du pilote.

 

Les trois degrés de difficulté disponibles (bas, moyen et max) vous permettront de progresser à votre rythme, tout comme les nombreuses options de paramétrages disponibles : freins avant et arrières dissociés ou associés, passage des rapports automatique ou manuel, gestion du poids du pilote, usure des pneus, santé du pilote, niveau des adversaires, j’en passe et des meilleurs… Tout est paramétrable à l’envi ! Inutile de vous dire qu’avec toutes les aides désactivées, et des adversaires affublés de leur niveau « réel », il faudra quelques heures de pratique avant d’espérer boucler un tour complet en tête !

 

Si la difficulté ne vous rebute pas, c’est bien en choisissant le paramétrage le plus réaliste possible que le titre revêt tout son intérêt. Doser le frein avant à la mise sur l’angle s’avèrera alors indispensable, sous peine de tâter le bitume plus souvent qu’à votre tour. La remise du filet de gaz devra être d’une précision chirurgicale, sans quoi votre monture ne tardera pas à vous expédier dans un high side à faire pâlir Valentino Rossi. Le frein arrière vous permettra, avec un peu d’expérience, de placer la moto en glisse en entrée de virage (trop bon), et de la ramener au point de corde si vous avez un peu trop de vitesse en entrée de courbe. Comme en vrai, quoi !

 

Que vous souhaitiez disputer une course simple (vous choisissez votre rang sur la grille, et gaz !), un week-end complet (avec essais libres, qualifications, warm up et course(s)), ou un championnat, vous pourrez choisir l’un des pilotes de la saison 2010 de Superbike, ou 2009 de Supersport et Superstock 1000. Si vous démarrez une carrière (jusqu’à huit saisons de course, en commençant par le Superstock 1000), vous devrez alors créer votre propre pilote, auquel vous affecterez votre style de pilotage préféré (Baylisstic, Elbowz, Rocker, Crocodile ou Corsair Style). Votre personnage pourra ensuite être utilisé dans tous les modes de jeu.

 

Aussi, vous pourrez régler votre moto avec un tel réalisme que vous vous retrouverez vite avec une machine inconduisible si vous ne savez pas jouer de la clé de 12. Les moins aguerris pourront toujours se reposer sur les bons conseils du mécanicien chef, qui saura régler votre moto en fonction de vos attentes. Les plus pointus auront accès à leur télémétrie pour affiner le comportement de leur machine.

 

La météo est également l’un des paramètres à prendre en compte : il faudra serrer les fesses sous la pluie, et savoir tirer parti d’une session disputée sur une piste séchante. Aussi, la gomme que déposent vos adversaires au fur et à mesure de leurs passages seront parfois des repères de freinage et de trajectoire bien utiles !

 

Bien entendu, les solitaires pourront partir à la chasse au chrono en mode contre la montre. Les amateurs de multijoueurs, s’ils ne pourront proposer à un copain de les défier sur la même console en écran splitté, pourront quant à eux participer à des courses en ligne regroupant jusqu’à 16 joueurs en même temps. Fun garanti !

 

A noter enfin, le pack legend, à télécharger sur les stores en lignes de vos consoles respectives, vous permettra de piloter 17 des machines qui ont marqué l’histoire du Superbike, de la Ducati 996 2001 de Ben Bostrom à la Kawasaki ZX-7RR 2000 d’Akira Yanagawa, en passant par les Suzuki 750 GSX-R 2000 de Pierfrancesco Chili, Honda VTR1000 SP1 2000 de Colin Edwards ou Yamaha R1 2009 de Ben Spies !

 

SBK X : Superbike World Championship est disponible sur PC, PS3 et Xbox 360.


SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship

SBK-X Superbike World championship