Tech 3 parle de son projet Moto2
Tech 3 parle de son projet Moto2

L’écurie française Tech3 sera la seule, l’an prochain, à construire directement son châssis pour la nouvelle catégorie Moto2 (moteur identique pour tout le monde), alors que la plupart des teams achèteront des châssis Aprilia, Suter ou Moriwaki. Guy Coulon, chef du projet, et Nicolas Goyon, ingénieur, parlent de leur projet ambitieux.

« Ce sera une nouvelle catégorie très excitante, qui offrira une très grande diversité de constructeurs avec des pilotes venant d’horizons différents (250cc, MotoGP, SuperSport, Championnat Espagnol…), explique Guy Coulon. On ignore complètement qui s’adaptera le mieux, qui sera le plus compétent et le plus agile sur une moto totalement nouvelle, mais toutes ces incertitudes rendent les perspectives du Moto2 très intéressantes !
On ne sait pas encore quelle sera la part du pilote, la part technique, l’impact des évolutions des différents constructeurs dans la réussite globale « Moto2 » : C’est un défi  complet à relever !

Chez TECH3, le projet a été initié par Hervé PONCHARAL début 2009 dès qu’il a été question de créer cette catégorie, et nous avons dû décider très vite si on fabriquait nous-mêmes notre châssis ou si on l’achetait pré fabriqué. Bien entendu, nous avons opté pour le créer nous-mêmes ! Et nous avons de suite attaqué l’étude du concept, au départ d’ailleurs sur la base d’un moteur Yamaha R6 car à ce moment là, le choix du moteur était encore libre. Nous avons ensuite adapté ce concept à la réglementation de la catégorie, au fur et à mesure de son évolution, à ce jour quasiment figée à 100%.

Nous avons commencé la fabrication des premières pièces en juillet dernier, et les premiers assemblages à la fin du même mois, notamment le bras oscillant.
Alors nous avons fait appel à différents équipementiers, certains nouveaux, d’autres déjà partenaires pour l’usinage de certaines pièces (freins, suspensions…)

Aujourd’hui, notre Moto2 vient juste de franchir une étape primordiale : la « mise sur roues » dans nos ateliers*, et nous programmons le premier test sur circuit fin novembre.** »

Lire la suite sur www.teamtech3.fr

Notes :

* : Dans le courant du week-end, nous publierons les premières photos du châssis construit par Tech 3.

** : Florian Marino, récent vainqueur de la manche de Superstock 600 à Magny-Cours, est le pilote choisi pour effectuer les premiers tours de roue. On murmure qu'il pourrait également être l'un des pilotes l'an prochain, la piste Jules Cluzel semblant de moins en moins possible.

Photo : Tech 3 (Nicolas Goyon à gauche et Guy Coulon à droite)