Tech 3 en 2011 : Elias/Edwards en MotoGP, Takahashi/Laverty en Moto2 ?
Tech 3 en 2011 : Elias/Edwards en MotoGP, Takahashi/Laverty en Moto2 ?

A l’occasion du Grand Prix de la République tchèque, nous avons coincé Hervé Poncharal juste après la qualification en 2e place de son pilote Ben Spies pour parler de l’avenir, et surtout des possibilités de pilotes pour 2011 dans l’écurie française.

Est-ce qu’il est prévu que la réglementation Moto2 évolue pour l’an prochain (moteur plus puissant, boîte de vitesses racing, pneus plus performants, etc.) ?

Non, le règlement stipule que l’on ne changera rien d’un iota pendant trois ans, donc jusqu’à fin 2012. Maintenant, si Honda veut mettre un peu plus de puissance dans leur moteur parce qu’ils estiment qu’ils peuvent car ils ont été tout à fait fiables la première année, la décision n’appartient qu’à eux. Et si Dunlop veut faire des pneus plus performants personne ne va s’y opposer, mais il faut que les tarifs restent raisonnables. La volonté de tout le monde est de limiter les coûts, donc je doute que la catégorie évolue l’an prochain, en tout cas ça ne sera pas au niveau du règlement technique.

Et en ce qui concerne le nombre d’engagés ? 40 pilotes en piste on a quand même vu que ça faisait beaucoup et que c’était dangereux…

C’est vrai que la volonté de tout le monde serait d’avoir 36 pilotes en piste maxi. Mais on ne va pas y arriver. Tous les teams qui sont aujourd’hui en Moto2 veulent y rester l’an prochain et on a une palanquée de nouvelles demandes de teams très intéressants. Donc au pire, si deux ou trois teams laissent tomber, des teams de pointe seront là pour les remplacer.

Parlons maintenant des pilotes Tech 3 pour l’an prochain. Quelles sont vos pistes pour le MotoGP ?

Valentino Rossi allant chez Ducati, il y a une place vacante dans le team d’usine, et il était décidé depuis longtemps que si tel était le cas, elle serait pour Ben Spies – à moins qu’il ne fasse rien en MotoGP, ce qui n’est pas le cas. J’aurais bien aimé garder Ben Spies deux ans, mais c’est comme ça, on était prévenu. On a donc au moins un pilote à remplacer. On sait qu’on ne trouvera pas un autre pilote de la qualité de Ben, mais on a des candidatures intéressantes, comme celle de Cal Crutchlow ou de Toni Elias. Cal nous a contacté et c’est vrai que sur le papier, il reste le candidat idéal et naturel. Mais on est actuellement en discussion avec lui et Yamaha pour voir si c’est mieux qu’il vienne en MotoGP ou rester encore un an en SBK. Il y a aussi le paramètre économique car c’est sûr que je ne peux pas m’aligner sur les offres de salaire qu’il a en SBK. Ensuite il y a Toni Elias, que l’on connaît bien car il a déjà roulé pour nous en 2005. Il connaît déjà le MotoGP et on voit cette année qu’il est capable de gérer un championnat. Je pense que c’est le meilleur candidat venant du Moto2 car les autres, comme Iannone ou Tomizawa (qui sera vraiment un très bon) c’est encore trop tôt.

Quant à Colin Edwards, c’est 50/50. Yamaha US voudrait bien qu’il reste chez nous.  C’est vrai que Colin est un mec adorable, on se régale à bosser avec lui. Il est encore capable de bons résultats qu’on n’est pas sûrs de faire avec d’autres pilotes qui lui succèderaient. C’est vrai que cette année il souffre un peu de la comparaison avec son coéquipier, mais il est loin d’être ridicule par rapport aux jeunes pilotes qui arrivent : Barbera, Bautista, Espargaro, etc.

Je discute de tout ça avec Yamaha, mais c’est vrai qu’aujourd’hui, je suis plus indépendant pour le choix des pilotes, car ça coûte moins cher à l’usine (ça veut dire qu’ils ne sont pas impliqués financièrement).

On a parlé un temps d’Andrea Dovizioso et de Johnny Rea…

Non, ça c’est un plan des médias italiens. Pourquoi un gars comme Andrea, qui a un contrat avec le HRC (ndlr : d’1 million d’euros) viendrait rouler chez nous, sur une moto privée, pour 1/5 de son salaire ? Je n’ai rien à leur offrir et il n’y a aucun intérêt pour eux. J’arrive pas à me payer Crutchlow, comment j’irai payer Dovizioso ? Quand à Johnny Rea, il est très lié à Honda. On a vite fait le tour du plateau.

Parlons du Moto2. Y aura-t-il un Français chez Tech 3 l’an prochain ?

J’aimerais bien avoir un Français, tu le sais. Je me suis battu l’an dernier pour avoir Jules, mais ça n’a pas pu se faire, et Mike semble se sentir mieux dans les teams étrangers. Aujourd’hui, les deux noms évidents sont Florian Marino et Jeremy Guarnoni. D’un autre côté, j’ai eu pas mal de propositions de pilotes beaucoup plus capés en Supersport ou en Superbike qui m’ont proposé de rouler gratuitement chez nous en Moto2. On sait que la moto est dans le coup, mais côté financier, c’est vraiment difficile. Donc soit on trouve un sponsoring correct (cette année, c’était quasi le néant), soit il faut qu’on fasse les choses de manière plus économiques, en commençant par réduire le salaire des pilotes. L’an dernier, je voulais absolument Raffaele (De Rosa) et je me suis lâché, et Yuki a aussi un contrat correct. Tout ça sera probablement à la baisse l’année prochaine. Guy (Coulon) aimerait bien garder Yuki Takahashi car déjà c’est un super pilote (1er à Barcelone – 2e à Brno) et il donne de bonnes infos techniques. Et Yuki nous a dit qu’il avait très envie de rester avec nous.

Donc ce sera Yuki et un Français ou un top du SBK/SSP. Tu peux me donner un nom ?

C’est difficile, car on est en train de réfléchir… Il y a quelqu’un qui est venu plusieurs fois nous voir, et qui me plaît bien car il a une approche vachement humble et il a vraiment envie de rouler en Moto2 avec nous, c’est Eugene Laverty. Je pense que c’est un bon client : il joue le titre en Supersport, il connaît bien le quatre-temps et comme il a déjà fait des GP, il connaît les circuits. C’est clair que j’aimerais bien, sentimentalement, faire courir Florian ou Jeremy, mais n’est-il pas encore un peu tôt pour les faire venir en Moto2 ? Wait and see…