Suzuki et Volkswagen divorcent
DiversSuzuki et Volkswagen divorcent Les relations entre les deux constructeurs étaient tumultueuses depuis des années. L'un voulait un investisseur docile, l'autre voulait commander. Cette association de termine en procès. Le président et PDG de Suzuki, Osamu Suzuki, a déclaré de vendredi : "Aujourd'hui, Suzuki a mis fin au partenariat avec VW. Suzuki réclamera le retour de ses actions détenues par VW en justice. Je suis déçu que nous ayons à prendre cette mesure, mais les actes de VW ne nous ont laissé aucun choix. Ils ont continué à refuser nos tentatives à de nombreuses reprises pour résoudre ces problèmes par la négociation. Je suis plus que déçu d'avoir serré la main du Dr Winterkorn en acceptant ce partenariat, il n'a pas honoré son engagement d'accorder à Suzuki l'accès à ce qui était initialement convenu. En l'absence de coopération de VW et compte tenu de son incapacité à faire ce qui était convenu, il n'existe aucune base pour le partenariat pour continuer. Avec la cessation du partenariat il n'y a aussi plus de base pour VW de s'accrocher à ses parts de Suzuki. Nous allons maintenant travailler à restaurer les relations entre Suzuki et Volkswagen à leur état ​​original en tant que parties indépendantes. J'appelle le Dr Martin Winterkorn à honorer cela."
 
"Il n'y aucun fondement juridique nous obligeant à rendre nos actions", déclare dans un communiqué le constructeur allemand, qui réaffirme son intention de conserver les titres.

Photo : Messieurs Winterkom et Suzuki, à l'époque où tout allait bien.