Superstock 600 : Guarnoni impérial
Superstock 600 : Guarnoni impérial Au terme d’une course haletante, Jérémy Guarnoni l’emporte sur sa Yamaha du team d’Adrien Morillas. Florian Marino, trop large dans le dernier virage, sauve la troisième marche du podium derrière Federico d’Annunzio.  Le premier tour est mené par Mercado, devant Guarnoni, Marino et d’Annunzio. Nelson Major est bousculé et chute. Lanusse est huitième devant Le Coquen.

L’Argentin Mercado sur Kawasaki prend ensuite la tête, avec Marino et Guarnoni collés à sa roue arrière. A la mi-course (4ème tour sur 8), ces trois pilotes sont largement en tête et c’est entre eux que va se jouer la victoire. Cyril Carrillo et Romain Lanusse chutent (séparément). Il reste 10 pilotes sur leurs roues, sur 20 au départ !

Dans le tout dernier virage, Guarnoni plonge en tête dans la Parabolique et l’emporte. Florian Marino, qui rentre trop large dans cette même Parabolique, envoie Mercado (alors à son extérieur) au tapis. Marino sort aussi dans l’herbe, mais repart et termine troisième derrière d’Annunzio. Le Coquen est sixième.

Au championnat, Guarnoni compte désormais 20 points d’avance sur Marino.

Championnat :
1. Guarnoni 86; 2. Marino 66; 3. D’Annunzio 51; 4. Karlsen 47; 5. Lombardi 38; 6. Lanusse 30; 7. Calero Perez 28; 8. Fanelli 25; 9. Le Coquen 21; 10. Major 20

Photo : Jérémy Guarnoni avec Romain Lanusse (librelatitude.com)