Supersport : Les Européens de l'Est en force
Supersport : Les Européens de l'Est en force Imre Toth, Balazs Nemeth et Ondrej Jezek viennent de confirmer leur présence en championnat du monde Supersport, renforçant ainsi la présence de plus en plus grande des pilotes venue de l'Est de l'Europe. Le plus prestigieux d'entre eux en WSBK est assurément Jakub Smrz, qui est âgé de 28 ans et vient de Ceské Budejovice. Il pilote pour l'équipe Effenbert-Liberty Racing en compagnie de Sylvain Guintoli et Maxime Berger en mondial Superbike pour ce team italien qui bénéficie d'un sponsor tchèque. Cette équipe fait rouler en 2012 le Canadien Brett McCormick en Superstock 1000, en compagnie d'un possible deuxième pilote qui pourrait être éventuellement Lorenzo Zanetti. Un autre pilote de l'Est, Viktor Kispataki (Hongrie), a également participé au WSBK 2011, mais en wild card.
 
Le Team Toth venu de Hongrie a confirmé sa présence en Supersport cette saison avec des Honda CBR 600RR pour les locaux Imre Toth et Balazs Nemeth. Quinzième du championnat du monde Supersport en 2011, Imre Toth était le mieux placé des pilotes venus de l'Est de l'Europe dans cette catégorie.
 
Le Tchèque Ondrej Jezek disposera d'une Honda CBR 600RR au sein du team SMS Racing (Sport Marketing System), alors que Pawel Szkopek (âgé de 36 ans et qui vient de Gostynin en Pologne) sera chez Bogdanka PTR le coéquipier de Sam Lowes.
 
Le Russe de 24 ans Vladimir Leonov pilotera en 2012 pour le Yakhnich Motorsport comme l'an dernier, alors que l'équipe Rivamoto fournira des Yamaha à ses compatriotes vétérans Eduard Blokhin (37 ans) et Oleg Pozdneev (38 ans). Ils seront ainsi les successeurs de Vladimir Ivanov, ce Russe venu de Moscou, mais courant sous licence ukrainienne.
 
Le Slovène de Lubiana Marko Jerman côtoiera peut-être Constantin Pizarev, natif de Kiev en Ukraine, si celui-ci revient après ses débuts en pilote remplaçant en 2011 au sein du Step Racing.
 
Catalin Cazaku (de Timisoara en Roumanie) retrouvera probablement en wild card Bogdan Vrajitoru (de Bucarest), alors que le Slovaque Tomas Svitok sera sans doute de nouveau présent en Superstock 1000.
 
Leur rêve à tous est bien sûr de devenir le deuxième champion du monde venu de l'Est de l'Europe, après le titre obtenu en 125cc par Gábor Talmácsi en 2007.
 
Photo : Jakub Smrz (© PSP Stan Perec)