Supersport : Gérard Josek (Intermoto Step) confiant pour Foret et Lanusse
Supersport : Gérard Josek (Intermoto Step) confiant pour Foret et Lanusse L'équipe Intermoto Step a participé à sa première séance d'essai en Espagne avec ses nouvelles ZX-6R, que pilotent cette année Fabien Foret et Romain Lanusse.

Pour Gérard Josek, un des deux patrons du team avec Josef Kubicek, "Ces deux jours d'essai se sont bien passés. Le but pour nous était de valider notre nouveau matériel. Ce sont des motos que nous avons construites très récemment. Romain Lanusse a pu ainsi se familiariser avec des choses qu'ils n'avaient jamais eues jusqu'à présent sur sa moto, comme l'anti-patinage. Le but n'était pas de faire des chronos, mais que Romain s'habitue à rouler avec ce type d'équipement.
 
Comment s'est passé la découverte de la Kawasaki au niveau de l'équipe ?
 
"Les mécanos, qui étaient vaccinés Honda, ont vu comment se préparait une Kawa. Nous avons pu avancer très vite car Fabien Raulo de Kawasaki Europe nous a donné accès aux moteurs d'usine. C'est un progrès technologique important pour nous.
 
Par rapport aux ZX-6R officielles de Lorenzini, quelle a été la différence de comportement en piste ?
 
"On ne peut pas vraiment dire, car on n'a pas poussé la moto dans ses derniers retranchements. Romain s'est surtout familiarisé avec la moto, on lui a mis le traction control progressivement pour qu'il découvre. On lui a installé sur chacune des deux motos un embrayage différent pour qu'il puisse voir tout ce qu'il pouvait faire. Il ne connait pas toutes ces choses-là, il découvre en venant du Superstock. On lui a aussi fait essayer plusieurs cartographies pour qu'il sente les différences.
 
Vous êtes confiants pour la saison ?
 
"Oui, Romain au bout de quatre courses devrait très bien se comporter. Dans trois à quatre courses, il peut être dans les 15. Et plus tard peut-être dans les 10.
 
Le fait que votre pilote leader Fabien Foret n'était pas là, était-ce gênant ?
 
"Ce n'était pas gênant du tout puisque Romain a dégrossi la moto. Le réglage final se fera lors des essais à Phillip Island. Ce n'était pas gênant du tout car on a passé autant de temps dans le box que sur la piste. Il fallait fignoler car ces motos n'avaient jamais roulé."
 
Photo : Romain Lanusse à Valencia (© Matteo Cavadini pour Alex Photo)