WSSP Thaïlande : Jules Cluzel et Lucas Mahias racontent...
SSPWSSP Thaïlande : Jules Cluzel et Lucas Mahias racontent...

La course Supersport sur le circuit de Buriram n'a malheureusement pas réussi aux Français. Lucas Mahias et Jules Cluzel, alors qu'il menait les débats, ont été forcés à abandonner à cause de problèmes techniques. Voici leurs déclarations.

Jules Cluzel
« C'est vraiment de la malchance. J'ai fait mon maximum pour être présent ici. J'ai vécu une semaine difficile avec cette fracture du sacrum en Australie alors que je pouvais jouer le podium, voire la victoire à Phillip Island. J'ai tout fait pour revenir à 100 %, comme d'habitude, et je pense que c'est ma force de ne rien lâcher... J'ai senti dès ce matin au warm-up que je perdais en performance moteur. J'ai demandé au team de vérifier mais lors de la course j'ai compris que ce n'était pas optimal. J'arrivais tout de même à la mener. J'ai même eu plus d'une seconde d'avance sur le deuxième. Je contrôlais la course mais j'ai senti à un moment que la roue arrière bloquait et mon avance s'est réduite. Je me suis demandé si ce n'était pas mon frein arrière qui était bloqué mais deux tours plus tard, le moteur était h-s. Voilà, c'est de la malchance. J'aurais pu avoir beaucoup de points d'avance ce soir au championnat, mais je repars avec rien. J'espère que la malchance va rester en Thaïlande. »
 
Lucas Mahias
 
« J'ai eu un problème technique qui m'a obligé à m'arrêter. Je ne suis évidemment pas content car je pense qu'il m'était possible de gagner la course. Mon temps au tour était bon lors des qualifications et j'ai aussi fait de bons chronos pendant ma simulation de course. La saison est longue, je le sais, mais c'est beaucoup de points perdus. Je me concentre maintenant sur la prochaine course en Aragon pour réaliser un meilleur résultat. »


Photo : PTR CIA Landlord Insurance