Surprise : Kyle Ryde coéquipier de Sofuoglu chez Puccetti-Kawasaki
SSPSurprise : Kyle Ryde coéquipier de Sofuoglu chez Puccetti-Kawasaki Né à Nottingham le 22 juillet 1997, Kyle Ryde remporta le Championnat britannique 125 en 2011, puis le British Supersport en 2014. Il tenta logiquement sa chance en mondial Supersport en participant en wild card à la course de Donington, dont il termina troisième derrière Sofuoglu et Cluzel, sur une R6. Jusque-là, tout allait bien. C’est ensuite que les choses se compliquèrent. Son podium (devant Zanetti et Jacobsen) avait démontré sa vélocité. Il cassa donc sa tirelire – ou celle de ses parents – pour louer une moto pour 2016 et se présenta pour la première course à Phillip Island avec une R6 du Ranieri Med-SC Racing. Il vit le podium de loin, de très loin, 19e à 43 secondes du vainqueur. Il passa en cours de saison, juste avant sa course nationale de Donington, sur une Kawasaki du Schmidt Racing, une équipe hongroise gérée par Robert Balogh, qui venait de se débarrasser de ses MV Agusta. Ryde terminait 25e du Championnat du Monde avec 14 points, et comme meilleur résultat la 11e place à Magny-Cours.
 
Ryde devait rouler de nouveau pour cette équipe cette année mais, en raison de ce que nos confrères de Speedweek ont qualifié de « Skandal um Schmidt Racing » (pour des factures impayées et des arriérés de salaires), l’Anglais s’est retrouvé à pieds la semaine dernière. Heureusement son mentor Johnny Rea veillait, qui appuyait avec succès sa candidature chez Kawasaki.
 
La saison prochaine, l'équipe Kawasaki Puccetti Racing prendra de plus en plus des allures de multinationale en engageant Randy Krummenacher en Superbike, Sofuoglu et Ryde en Supersport, Michael Canducci également en Supersport, mais dans l'équipe Puccetti Racing Junior FMI exploitée en partenariat avec la fédération italienne, Toprak Razgatlioglu dans le nouveau Championnat d'Europe Superstock 1000, et le Turc Harun Cabuk en Supersport 300.
 
Kyle Ryde :
« Je suis ravi d'avoir ce guidon pour 2017 et reconnaissant aux nombreuses personnes qui m'ont aidé à avoir cette opportunité. J'étais il y a une semaine, sans guidon et à la recherche d'une place au Royaume-Uni, cela a été difficile pour moi. Quand j'ai été informé de cette chance, c'était une sensation géniale. Kenan m'apprécie et m'envoie des messages pour savoir comment je vais. Il m'avait déjà beaucoup aidé, même s'il n'était pas mon coéquipier. Il sera heureux pour moi de voir où je suis maintenant. Jonathan Rea a également été l'une des personnes qui m'ont aidé et l'avoir à mes côtés m'aide beaucoup. »
 
Photo : Kyle Ryde (© Kawasaki)