Sébastien Gimbert : ''La BMW est surprenante''
NationalSébastien Gimbert : ''La BMW est surprenante'' Seconde et troisième sur la grille de départ demain pour leur première sortie en championnat de France Superbike, les BMW de Erwan Nigon et Sébastien Gimbert ont créé la surprise. Les pilotes eux-mêmes ne s'attendaient pas à un tel résultat.
"Honnêtement, je pensais qu'une première ligne était jouable" nous confiait Séb Gimbert, le champion de France Superbike en titre avec Yamaha GMT, "mais pas en 2e et 3e places. A chaque sortie, cette machine me surprend. Tout ce qu'on essaye fonctionne. Il faut dire qu'avec Erwan (Nigon), on travaille vraiment en symbiose et nos choix, pour l'instant, vont dans le même sens. ça aide à avancer vite. Je découvre cette machine, l'équipe, et il faut mettre une méthode de travail ensemble en place. Mais je suis plutôt optimiste. Je veux garder mon titre et je pense que c'est possible, même si le début de saison ne sera pas facile car c'est une moto qu'on découvre. Nos adversaires (Suzuki, Yamaha) ont déjà une saison, voire plus pour Kawa, de développement. Même si nous sommes eu début du développement avec cette machine, on peut dire que le niveau est convenable. En tout cas, le potentiel est énorme : on a un moteur hyper performant dans une partie-cycle aussi petite et étroite qu'une 600. Quant aux Michelin, je retrouve les sensations que je connaissais et que j'apprécie, à savoir un très bon retour d'informations du train avant et une excellente connexion entre la poignée de gaz et le pneu arrière à l'accélération. En ce qui concerne la course demain (dimanche), on est tous des pitbulls et personne ne va rien lâcher. Mais par expérience, je sais qu'il ne faut pas de résultats blancs pour espérer viser le titre. C'est comme ça en tout cas que ça a marché pour moi l'an dernier."


Photo : Séb Gimbert et sa BMW (photo DDS)