SBK à Miller : Les photos et les mots (galerie)
SBK à Miller : Les photos et les mots (galerie) Le circuit de l'Utah est toujours propice, avec ses montagnes voisines, à des photos originales. En voici une sélection, avec les commentaires des pilotes qui se sont illustrés ce lundi aux USA. 
Carlos Checa, Ducati, double vainqueur : "Au début, j'y suis allé prudemment en raison de l'état du circuit. Les sensations sont venues tour après tour. On a fait du bon travail. On savait qu'on avait une bonne chance, mais sans certitudes, surtout après l'année dernière. Je ne sais pas ce que ce circuit a de spécial pour moi, je m'y sens juste bien."

Sylvain Guintoli Ducati : "La saison a été difficile jusqu'à présent après mon accident en Australie, suivi de problèmes de santé. Donc pour moi c'est une excellente sensation aujourd'hui car c'est mon premier podium depuis mon arrivée en Superbike. J'ai bien lutté contre Laverty et Smrz. Ce fut une bonne course."

Max Biaggi, Aprilia : "La deuxième course a été facilement meilleure que la première, quand j'ai chuté avec Rea et que je suis resté inconscient un moment ! Je ne pouvais pas faire mieux que la troisième place, mais je suis content comme ça. Aujourd'hui, c'est aujourd'hui, et demain est un autre jour."

Leon Camier, Aprilia : "A la suite de ma chute du dimanche, j'ai eu une injection avant la course pour tout insensibiliser et ça a marché. On a eu pas mal de malchance récemment et c'est donc bon d'être sur le podium, pour moi comme pour Aprilia. Ils le méritent."
 
Jakub Smrz, Ducati : "On a fait du bon travail avec l'équipe tout le week-end. La course a été bonne. A la fin, mon shifter ne marchait plus donc ça a été un peu difficile, mais je suis bien content de la deuxième place, un grand merci à toute l'équipe."
 
Marco Melandri, Yamaha : "J'ai tapé un vibreur intérieur avec mon carter moteur et de l'huile s'est retrouvée sur le sélecteur, donc j'avais du mal à empêcher mon pied de glisser. Ce n'est pas le genre de course qu'il faut que je fasse si je veux gagner un championnat."

Eugene Laverty, Yamaha : "Je suis plutôt content d'avoir fini cinquième et quatrième, ce qui me met quatrième au championnat."

Michel Fabrizio, Suzuki : "Après ma lourde chute de la première manche, Xaus est venu s'excuser. Je n'ai ensuite pas pris d'analgésiques car je voulais que la douleur se transforme en énergie positive." 

Tom Sykes, Kawasaki : "Je suis mieux parti dans la deuxième course, mais il y avait un groupe de gars bataillant à ma droite, Camier a fait une très bonne manœuvre et je me suis retrouvé coincé à l'intérieur dans le premier virage."
 
Johnny Rea, Honda : "Nous avons beaucoup utilisé le mot "frustrant" ce week-end. Nous n'avions simplement pas ce qu'il fallait et mon résultat en deuxième manche est ce que je pouvais faire de mieux."

Ruben Xaus, Honda : "Dans la deuxième manche, j'ai à peine touché la bordure intérieure dans la deuxième partie de la chicane que hop, c'était fini."

Leon Haslam, BMW : "Un week-end à oublier. Il faut qu'on se regroupe pour être fort lors des prochaines courses."

Troy Corser, BMW : "Au début de la deuxième course, j'ai décidé d'y aller tranquille pour économiser les pneus, mais j'ai commencé à perdre des positions. Donc j'ai attaqué, puis touché le vibreur intérieur avec mon carter et j'ai ainsi perdu l'avant."
 
Photos : Merci à Yamaha Racing, Kawasaki Racing, worldsbk.com, Alstare Suzuki, BMW AG, Althea Racing et Castrol Honda.