SBK : Simulation de course satisfaisante pour Rea et Aoyama sur Honda
SBK : Simulation de course satisfaisante pour Rea et Aoyama sur Honda Les conditions atmosphériques étaient parfaites à Phillip Island pour le troisième et dernier jour d'essai de l'équipe Ten Kate Honda en Superbike. Jonathan Rea et Hiroshi Aoyama ont ainsi pu se livrer à une simulation de course complète, y compris avec départ sur la grille et extinction des feux ! Le but d'une simulation de course est d'adapter la moto aux conditions changeantes de fonctionnement, en tenant compte par exemple de l'usure progressive des pneus et du vidage du réservoir.
 
Johnny Rea a continué son dépeuplement involontaire du continent austral. Après avoir fait passer de vie à trépas une pie mardi dernier en la percutant avec son genou à 200 à l'heure, il a jeté ce jeudi son dévolu sur un serpent.
 
Jonathan Rea : "Nous avons fait trois bonnes journées d'essais, complété un grand nombre de tours et testé beaucoup de nouvelles pièces. Nous avons fait également quelques simulations de course qui, pour être honnête, étaient vraiment bonnes. La simulation complète nous permet de voir exactement où nous en sommes, même si l'inconvénient des tests est que vous n'avez personne en face contre vous. Mais toute l'équipe travaille très bien."
 
Hiroshi Aoyama : "J'ai vraiment apprécié ce premier test de la saison sur la nouvelle moto 2012. J'ai eu quelques bonnes sensations lors de l'essai au Qatar en décembre, mais le sentiment ici à Phillip Island est tout à fait différent. Nous avons effectué beaucoup de travail lors des deux premiers jours, puis une simulation de course aujourd'hui. C'était très intéressant au niveau de l'expérience de la détérioration du pneumatique. Je suis certain que j'aurai besoin de quelques courses pour me familiariser avec tout ça."
 
Ronald ten Kate – team manager : "Nous avons eu une température de piste élevée, ce qui nous avait posé des problèmes l'an dernier, c'était donc un test très utile. Le nouveau châssis et les pièces de suspension que nous avons amenés ici fonctionnaient tous bien et nous avons pu confirmer certaines pièces que nous avions testées auparavant. La Fireblade 2012 constitue un pas en avant et son nouveau carénage augmente sa stabilité. Il a été correctement testé parce qu'il y avait un fort vent soufflant dans la ligne droite, le premier jour ! Avec les deux pilotes, la moto a été en mesure de boucler un tour rapide, mais les simulations de course, que nous avons faites aujourd'hui, étaient aussi encourageantes. Nous pouvons ranger le matériel ce soir avec un bon sentiment, et nous avons encore un autre mois à venir avec des idées applicables à l'atelier. Mais, honnêtement, nous ne pouvions pas attendre plus de ce test."
 
 
Source : HondaWorldSuperbike
 
Photo : Johnny Rea (Steve Duggan pour HondaWorldSuperbike)
 
Vidéo : Honda Australia pour HondaWorldSuperbike