SBK : Pour Haslam, le tibia aussi
SBK : Pour Haslam, le tibia aussi Après sa grosse chute dans Swan Corner, le dernier virage de Phillip Island, Leon Haslam avait été dans un premier temps amené au centre médical du circuit où le personnel présent détectait sur des radios une petite fracture du talon droit. Le Britannique était ensuite transporté au Warley Hospital de la ville voisine de Cowes, le seul de l'île. Après des examens supplémentaires, les médecins décelaient une fracture du tibia de la jambe droite.
 
Il ne restait plus alors qu'à attacher les deux morceaux du tibia et rigidifier l'ensemble au moyen d'un élément métallique (tige ou plaque) et de quelques vis.
 
"Pas une bonne journée, reconnaissait Haslam. J'ai fait un gros high side dans le dernier virage. Pour le moment, je suis encore à l'hôpital en attendant de voir quand ils pourront m'opérer. J'aurai peut-être besoin d'une vis dans le tibia."
 
Il n'y a aucune prise de position officielle de BMW, mais on imagine mal qu'Haslam puisse courir dimanche.

Ndlr : Et si BMW demandait à Troy Corser (qui est sur place) de rouler à la place d'Haslam ?
 
Photo : Leon Haslam (© BMW Group AG)