SBK : Maxime Berger ''Je suis très déçu''
SBK : Maxime Berger ''Je suis très déçu'' Avec l'arrêt définitif de son équipe à la fin de cette saison, Maxime se retrouve dans une situation difficile. Rien n'est perdu mais la réalité actuelle est compliquée. "La situation économique est difficile pour tout le monde et il n'est pas simple de trouver des budgets. Mon équipe a fait tout ce qu'elle a pu, nous avons obtenu de bons résultats cette année, mais son propriétaire n'a pas trouvé de financement pour 2012.

"Je suis personnellement très contrarié par cette situation parce que je serais déçu de mettre ainsi fin à 14 ans de carrière. Nous sommes très peu de Français au très haut niveau en moto et ça m'embêterait beaucoup d'arrêter maintenant. Il faut bien comprendre que pour les jeunes pilotes français, il est extrêmement difficile d'arriver au niveau de l'élite, c’est-à-dire du MotoGP ou du championnat du monde Superbike. 

"Cette décision de mettre fin à l'activité de l'équipe après Portimão n'a aucune influence sur mes trois dernières courses de la saison 2011. Danilo Soncini, le patron de l'équipe Supersonic, a parfaitement honoré notre contrat et sa parole. Je l'en remercie et le félicite. 

"Rien n'est perdu, mais j'avoue qu'aujourd'hui je ne suis pas très optimiste car je viens de prendre un grand coup sur la tête. Supersonic peut peut-être sauver la saison 2012 en trouvant du budget. D'autres opportunités peuvent se présenter. Je ne me vois pas arrêter maintenant après tant d'années d'effort. 

"J'en profite pour remercier tous les partenaires qui m'ont aidé jusqu'ici et qui pour certains continuent de me soutenir. Sans eux, jamais je ne serais arrivé où j'en suis aujourd'hui. Il faut absolument que je continue, pour eux comme pour moi."

Photo : Maxime à Brno avec Joan Lascorz (© PSP Stan Perec)

Note : contrairement à certaine rumeur, Maxime a un contrat d'un an, nous a-t-il précisé, et non de deux.