SBK : Laverty fait venir son docteur, Hopkins sera à Imola
SBK : Laverty fait venir son docteur, Hopkins sera à Imola Si les conséquences de la chute à haute vitesse d'Eugene Laverty sont finalement moins graves qu'on n'ait pu un instant le redouter, le pilote Aprilia n'en est pas moins pour autant dans une forme physique très brillante.  Malheureusement pour Laverty, les prochains tests auront lieu dès lundi prochain et il n'aura donc que peu de temps pour se reposer. Pour pallier au plus pressé, il a déjà trouvé une solution pour ne pas avoir à subir plus de 40 heures d'avion, ainsi que 10 heures de décalage horaire : "Je fais venir mon médecin ici en Australie, plutôt que de me rendre moi-même en Europe. Les vols auraient été trop durs pour moi dans l'état où je suis. Et puis il reste plein de temps d'ici à la première course !" (qui aura lieu la semaine prochaine. ndlr)
 
Si Eugene ne perd pas son célèbre sens de l'humour, il n'en souffre pas moins au quotidien : "Mon index de la main droite dont la peau est râpée me gêne beaucoup plus que ma main gauche (ndlr : dont un doigt est cassé). A table, je tiens ma fourchette à pleine main comme un guignol !"
 
De son côté, John Hopkins est arrivé chez lui en Californie et a subi ses premiers examens. "Malheureusement, j'ai l'impression que je vais avoir ma 29e opération après que le gonflement subsiste à ma main droite, avec un temps de récupération prévu de 4 à 5 semaines ! Il n'est sûrement pas facile d'essayer de rester positif après avoir été constamment jeté au sol avec les os fracturés, mais... c'est possible !" D'après son équipe Crescent Suzuki il devrait être à même de rouler à Imola pour la deuxième course du championnat le 1er avril.
 
Photo : Joshua Brookes hier à Phillip Island, en remplacement d'Hopkins (© Suzuki Racing)