SBK : Laverty explique son crash
SBK : Laverty explique son crash Pendant le troisième et dernier jour des tests de Phillip Island, Eugene Laverty a chuté dans le premier virage, sa main gauche percutant violemment la piste, suivie de la droite, puis de la tête qui tapait aussi plutôt sèchement. "Les plaquettes de frein ont été reculées et rentrées à l'intérieur des étriers lorsque j'ai guidonné à environ 315 km/h en entrant dans le premier virage. Plus de frein, donc j'ai dû coucher la moto. Un bon gros crash" a estimé Laverty.
 
On craignait un traumatisme crânien pour le pilote Aprilia, selon les rapports des témoins oculaires. En fait, il semble que la tête ait été choquée, mais heureusement moins gravement que redouté.
 
"J'ai cassé le troisième métacarpe de ma main gauche et ma tête est OK, a rassuré Laverty. Mais pas de golf demain avec Leon Haslam."
 
Eugene n'aurait ainsi pas besoin de revenir en Europe, puis de repartir en Australie pour la course la semaine prochaine. Jack Valentine, le team manager de Crescent Suzuki, a même croisé le pilote de la RSV4 d'usine chez Pino, la pizzeria de Cowes où s'alimente la moitié du paddock de Phillip Island : "Ça fait plaisir de voir Eugene Laverty au centre-ville de Cowes chez Pino ce soir, avec un bon état d'esprit, après son énorme chute d'aujourd'hui. J'aurais bien aimé qu'Hopper soit là aussi."
 
Photo : Eugene Laverty (© Aprilia)