SBK : John Hopkins : ''L'arrière est parti avant que je touche les freins''
SBK : John Hopkins : ''L'arrière est parti avant que je touche les freins'' Après avoir eu de nombreux problèmes à sa main droite au cours des années, John Hopkins s'était de nouveau blessé à un doigt lors du MotoGP de Brno en 2011 et il avait dû être amputé de l'extrémité (une phalange) de l'annulaire de la main droite. Il vient de se blesser de nouveau à Phillip Island et ne pourra probablement pas participer à la course la semaine prochaine. Son équipe est en contact avec Josh Brookes pour le remplacer. On parle aussi de West.
 
John Hopkins explique les circonstances de l'accident : "C'est vraiment un désastre, car je me sentais vraiment bien sur la moto dès le départ. Je pilotais la machine de 2011 avec quelques modifications moteur et les nouveaux échappements Yoshimura, et n'étais pas encore monté sur la moto 2012. Mais j'ai senti que la GSX-R avait déjà bien progressé dans les domaines où il le fallait.
 
"Les conditions de piste n'étaient pas les meilleures et nous avons attaqué la journée tardivement en raison des zones humides dues à la pluie nocturne. Ceci dit, ce n'est pas cette humidité qui a causé ma chute. J'étais en pneu usé et sans doute dans mon dernier tour avant de rentrer au stand. Je suis sorti du virage 1 et y suis allé un tout petit peu trop fort pour le pneu dans le virage 2. L'arrière est soudainement parti avant que je touche les freins. Je me suis malheureusement réceptionné sur ma main droite, celle à laquelle j'avais subi mon amputation. Les rayons X montrent que j'ai une fracture d'un os à la base de la main, près de ce qu'il reste de mon annulaire.
 
"Je m'envole demain pour voir mon chirurgien, le Docteur Chao *, et nous déciderons ce qui devra être fait. Je pense que mes chances de courir à Phillip Island sont très faibles, mais le plus important est que ma main se rétablisse maintenant correctement avant de recommencer à courir. Il pourrait être préférable de rater Phillip Island et de bénéficier de six semaines de repos par la suite avant Imola, afin de revenir à 100%. Nous verrons. Je souhaite remercier l'équipe Crescent Fixi pour tous ses efforts et dire que je suis désolé à Suzuki et aux sponsors de l'équipe. Nous serons de retour et nous battrons pour le podium bientôt".
 
Source : Suzuki Racing / photo © worldsbk.com
 
* Ndlr : Il est question dans ce texte fourni par Suzuki d'un certain "Docteur Chao". Peut-être y a-t'il une confusion avec le docteur Ting qui suit depuis des années Hopper sur le plan médical, et qui est aussi le médecin habituel de la majorité des pilotes américains ?