SBK : Fabio Alberti nouveau team manager de Sylvain Guintoli et Maxime Berger
SBK : Fabio Alberti nouveau team manager de Sylvain Guintoli et Maxime Berger L'équipe Effenbert Liberty Racing a nommé un nouveau team manager dans son programme dans le championnat du monde de Superbike, le Florentin de 44 ans, Fabio Alberti. Fabio a fait ses débuts dans le monde de la course de motos en 1995, en travaillant avec l'équipe C. (marque de cigarettes) Aprilia dans le championnat de 250cc, lorsque Max Biaggi était pilote dans l'équipe. Ensuite, en 1999, ce fut le début d'une longue et fertile synergie avec Lucio Cecchinello, le propriétaire de l'équipe LCR, qui a aidé à faire de Fabio (à droite sur la photo avec Mario Bertuccio) une personne reconnue et un caractère apprécié dans le monde de la MotoGP.
 
Pourquoi passer de LCR Honda en MotoGP à l'équipe Effenbert Liberty Racing en WSBK ?
 
« Nous aimons tous relever les défis, les nouveaux et ambitieux projets, ce qui ne nous permettent pas de dormir la nuit. LCR Honda avec Lucio fut un magnifique chapitre de ma vie professionnelle, LCR est au sommet du monde et travailler aux côtés de Lucio fut un réel honneur, c'est un professeur spécial autant qu'une personne spéciale. Mais j'ai accepté ce défi, un nouveau poste prestigieux dans une équipe où il y a de l'espace pour travailler, qui a le soutien d'un constructeur de moto que nous adorons tous pour son génie, Ducati, et qui n'a pas voulu se présenter d'elle-même sur la scène international des sports moteurs en tant qu'équipe débutante, mais, c'est une réalité, ils veulent autant gagner que participer. Ce projet que Mario Bertuccio m'a interloqué et j'ai accepté de relever le challenge. »
 
Pourquoi cette expansion de l'équipe, à une époque où la tendance est plutôt au retrait, ou du moins à la réduction de l'investissement ?
 
« Notre équipe est bien soutenue financièrement par le propriétaire, la société ‘Liberty CZ Group', qui a changé il y a quelques semaines de forme juridique pour devenir une société par actions, et le propriétaire a décidé de, malgré la période de crise et grâce au nouveau règlement développé par les organisateurs du championnat du monde de Superbike et la FIM, garder le même budget qu'en 2011 et d'investir dans la promotion de ses marques. Par conséquent, l'intention était de s'aligner avec quatre motos dans le championnat du monde de Superbike. Malheureusement, je n'ai pas pu apporter un top pilote du MotoGP dans l'équipe, mais on en reparlera la saison prochaine ? Pour cette année, la nouvelle recrue sera un jeune pilote, Maxime Berger, parce que nous croyons en la jeunesse. »
 
Qu'attendez-vous de la saison à venir ? Quels sont vos objectifs ?
 
« Le seul objectif pour ceux qui courent, c'est de gagner, mais comme nous le savons tous, la victoire est très difficile à atteindre. Nous avons trois très bons pilotes, Guintoli a terminé la saison dernière en grande forme, Smrz est un pilote très expérimenté, qui a souffert dans le final de la saison, mais je crois qu'il sera de retour à son meilleur niveau. Berger est un jeune prometteur, nous allons lui accorder beaucoup d'attention dans les années à venir. C'est donc notre objectif de découvrir de nouveaux talents et former des jeunes lorsque cela sera possible, car c'est la formation qui crée un vivier de pilotes et c'est ce que l'Espagne est en train de prouver. En plus de cela, l'équipe aura une petite sœur en Superstock, qui sera gérée par une homme d'expérience, Natale Egi, et le jeune McCormick sera le pilote et avec ‘la débutante' Ducati 1199 Panigale, sur le papier, nous allons donner du fil à retordre à nos adversaires. Le cœur de l'équipe est composé par les dirigeants techniques, Nicola Manna, Riccardo Venturi Bozza et Filippo Burgatti, et par les ingénieurs de piste, Luca Ferraccioli, Alberto Giribuola et Flavio Prodolliet. Enfin, notre équipe va essayer d'organiser des événements qui aident à apporter une plus grande visibilité dans le championnat du monde de Superbike. Mon engagement va dans ce sens. »
 
Communiqué Effenbert Liberty Racing
 
Photo : Mario Bertuccio et Fabio Alberti (© Effenbert Liberty Racing)