SBK : Communiqué de Loris Baz, 8e de sa 1ère course
SBK : Communiqué de Loris Baz, 8e de sa 1ère course Dimanche dernier à Donington, Loris a superbement utilisé sa Kawasaki ZX-10R officielle pour réaliser deux belles courses. Après cet excellent début, au championnat il est à égalité de points avec John Hopkins. Voici le communiqué de Baz, qui est le seul pilote d'usine en WSBK à écrire lui-même ses propres textes. QUELLE SURPRISE...
 
ME VOICI EN SUPERBIKE...
 
Et oui, je suis en Superbike... ce n'est pas dans les meilleures circonstances que j'arrive car c'est à la suite de la blessure de Joan Lascorz que j'ai été appelé pour faire des tests sur cette moto... malgré tout, cela reste une opportunité fantastique pour moi et je n'ai pas hésité une seule seconde à saisir cette chance...
 
Les tests, au départ prévus juste pour observer mon potentiel futur, se sont très bien passés, tellement bien passés que le team veut me garder pour le reste de la saison...
 
Mais ceci n'a pas été si simple pour plusieurs raisons... la principale étant que j'étais en contrat avec le team MRS… Je vais vous passer toutes les étapes des négociations car là n'est pas l'intérêt.
 
Je tiens tout simplement à remercier tout le team MRS, spécialement Adrien Morillas, qui a énormément facilité ce "transfert" et qui continue d'être mon coach en Superbike ainsi que la FFM, Fédération Française de Moto, qui me suit depuis de nombreuses années. Tout ceci m’a finalement permis d’être en Superbike dans un Team Officiel à l'âge de 19 ans...
Je remercie aussi  tous mes sponsors personnels ainsi que ceux d'Adrien qui ne se sont nullement opposés à ce transfert.
Voilà, vous avez compris, me voici dans le Team Officiel Kawasaki… un rêve… car une telle opportunité n'était pas prête de se représenter.
 
DONINGTON
 
L'objectif de ce premier week-end... il n'y en a pas... si ce n'est celui d'apprendre, apprendre et apprendre !!!
 
Mes positions ont déjà été réglées pendant les tests et lors de la première séance je dois me réhabituer à la moto car la semaine dernière j'étais à Monza avec la Stock !!!
Première séance positive, mes chronos descendent petit à petit et je finis en 20ème position à 3 secondes du meilleur temps.
 
En deuxième séance je continue sur la même lignée et je redescends mes chronos petit à petit, les autres également mais je me suis rapproché à 2 secondes du meilleur temps. Nous commençons  à régler la moto pour l'adapter à mon style de pilotage et moi je commence à travailler sur mon style qui doit changer un peu pour cette moto.
 
Entre les conseils de Pere  Riba, mon Chef Mécanicien, Pablo, mon télémétricien et Adrien, mon coach, tout va dans le bon sens !!! Le lendemain matin j'améliore encore mes chronos et me retrouve en 18ème  position à 1,5 seconde de la pole et seulement 1 seconde de pilotes tels que Marco Melandri ou Max Biaggi...
 
Dans l'après-midi  je continue à apprendre et nous essayons un nouveau pneu arrière. Lors du premier tour je remarque qu'il ne monte pas en température aussi vite que les autres... malgré tout je suis en train d'améliorer mon meilleur tour lorsque dans le dernier virage je « perds » l'arrière violemment et je chute... rien de grave, ni pour le pilote ni pour la moto.
En observant la télémétrie nous avons pu constater que j'ai accéléré trop tôt... ça plus ce nouveau pneu ce n'est pas passé... c'est dommage car nous avons alors perdu 30 minutes très précieuses pour le développement de la moto.
 
Dimanche… le jour de la course arrive... le stress monte un peu mais c'est un bon stress qui me fait rire de bonheur d'être là prêt à partir sur ma première course de Superbike !!!
 
Première manche:
Je pars prudemment … même un peu trop, mais ce n’est pas grave, ça part très très vite devant mais après 4 tours le rythme se stabilise et je roule pendant les 2 tours d'après entre 1 seconde et 1,2 des hommes de tête, je suis en bagarre avec Zanetti et Aoyama… ce dernier redescend de deux saisons en moto GP et est un des derniers champions du monde 250cc tout de même… à quelques tours de l'arrivée je me sens beaucoup mieux qu'eux et arrive à les dépasser, j'augmente un peu le rythme pour me mettre à l'abri et je termine finalement en 16ème  position... tout le monde dans le Team et moi le premier sommes fous de joie... car terminer à 1seconde 3 de moyenne au tour sur le vainqueur c'est quand même super !!!
 
Deuxième manche :
L'objectif est toujours le même, apprendre… je pars un peu mieux que lors de la première et j'évite les 3 pilotes tombés un peu plus en avant du groupe, je me suis mis en action  beaucoup plus vite que lors de la première course et j'arrive à rester dans un excellent groupe composé de Aoyama, Berger, Zanetti, Davies et Badovini. J'arrive à dépasser ces trois premiers assez vite mais les deux derniers ont déjà pris une légère avance. A partir de ce moment-là, jusqu'à la ligne d'arrivée, ce fut très long moralement car avec toutes les chutes qu'il y a eu et mon rythme plus élevé je suis en 12ème  puis 10ème  position et je suis devant un groupe de 3 pilotes où je n'ai jamais eu plus d'une seconde d'avance. Mes chronos sont très réguliers et j'arrive dans le dernier tour... dernier tour où 2 des 4 hommes de tête chutent, je me retrouve en 8ème  position. Résultat inespéré pour une première course en Superbike !!! Au-delà de la place finale je regarde surtout les chronos...  je termine à 21 secondes du premier (si on enlève les 3 secondes perdues au premier tour du fait de ma place sur la grille de départ) cela fait en moyenne un tout petit peu plus de 8 dixièmes d'écart au tour sur le vainqueur... c'est plutôt exceptionnel et je peux vous dire que tout mon Team est fou de joie !!!
 
Je tiens à remercier beaucoup de personnes, sans qui cela n’aurait pas été possible :
 Premièrement le team, mes mécaniciens qui ont fait un travail fantastique tout au long du week-end et Adrien qui m'a donné comme toujours depuis 9 ans de précieux conseils.
 
Ensuite je veux remercier toutes les personnes qui ont permis que je monte encore une marche de plus pour arriver en Superbike et il y en a beaucoup… cela commence par ma famille, tous les amis qui ont toujours été là, en passant par tous les anciens sponsors depuis que j’ai commencé la moto… bien sûr c’est une nouvelle étape mais j'ai toutes les cartes en mains pour que cela se passe parfaitement à partir de maintenant… à moi de bien les utiliser.
 
Merci à vous tous qui me soutenez et rendez-vous dans un peu moins de 2 semaines aux Etats-Unis !!!
 
Loris Baz
Bazooka