SBK : Baiocco chez DFX,  Badovini chez Aprilia, Morais chez Triumph
SBK : Baiocco chez DFX, Badovini chez Aprilia, Morais chez Triumph
La prochaine séance de test d’Imola sera l’occasion pour plusieurs teams de donner leur chance à des pilotes dont la carrière s’est arrêtée brusquement.
Chez DFX, Lorenzo Lanzi est loin d’obtenir les résultats de Régis Laconi, ce qui était prévisible. Régis a terminé cette année trois fois 4ème, Lanzi une fois 11ème. L’équipe DFX aligne donc une deuxième Ducati à Imola pour Matteo Baiocco, à pieds depuis le retrait du championnat de son ancienne équipe PSG-1 Kawasaki pour qui il avait marqué 3 points depuis le début de l’année.
 
En Supersport, Triumph donne sa chance au Sud-Africain Sheridan Morais, qui épaulera à Imola Garry McCoy et Gianluca Nannelli.
 
En Superstock 1000, les résultats insatisfaisants de Federico Biaggi et Federico Sandi commencent à énerver sérieusement les commerciaux de chez Aprilia qui apprécient peu de voir l’image de la RSV4 ainsi écornée. Il faut dire qu’être 7ème et dernier du classement constructeurs n’est pas des plus prestigieux. L’équipe JiR Junior Team Gabrielli essaie donc de redresser le tir et de remplacer le « neveu de l’un » et le « fils de l’autre » par des pilotes qui ont le niveau requis pour un tel championnat. Ayrton Badovini, qui n’a pas trouvé mieux cette année que le Team Amadeus X-One en endurance (13ème sur 19 le week-end dernier à Albacete), va donc avoir sa chance mardi prochain à Imola.

Autre essai, celui de l’ex-champion d’Australie Supersport Jason O'Halloran pour le compte d’Althea Racing sur une Honda CBR600. Cela pourrait signifier que l’équipe n’est pas totalement satisfaite des performances de Flavio Gentile, qui a remplacé Matthieu Lagrive parti en Superbike.

Photo : Sheridan Morais