SBK : Aprilia licencie, BMW met sur la touche
SBK : Aprilia licencie, BMW met sur la touche La moitié du staff de l'équipe officielle Aprilia a appris qu'elle ne ferait plus partie de l'effectif l'année prochaine. Chez BMW, c'est le "responsable des opérations " Rainer Bäumel qui est poussé hors du team pour être nommé au développement d'une nouvelle moto. La division par deux du personnel de l'équipe Aprilia Alitalia est la confirmation qu'il n'y aura qu'une seule moto d'usine l'an prochain, pour Max Biaggi bien sûr. La deuxième moto (ex Leon Camier) sera confiée moyennant finance à un team privé, avec peut-être comme pilote Eugene Laverty. Ce sera le personnel de cette équipe qui gèrera complètement cette seconde machine, qui se trouvera dans le même box que Biaggi (pour faire plus "usine" sans doute).

Chez BMW, le très controversé Rainer Bäumel est mis définitivement sur la touche. Il reste au sein de l'entreprise, mais ne viendra plus sur les circuits. C'est à lui qu'on doit le licenciement massif des "étrangers" l'année dernière, concernant Davide Tardozzi comme la plupart des techniciens non allemands. Il connut également son heure de gloire à Magny-Cours en 2010 en effectuant un "putsch" technique, s'appropriant le pouvoir de décider des réglages des motos des deux pilotes, rôle normalement imparti aux chefs mécanos. Le bilan fut impressionnant : Pour la seule et unique fois de l'histoire du team, le total des points des deux pilotes sur les deux manches fut égal à zéro.

Photo : Max Biaggi (© Stan Perec)