SBK : 1 moto par pilote. Mais que faire de la deuxième ?
SBK : 1 moto par pilote. Mais que faire de la deuxième ? Pour la première fois cette année, les pilotes du championnat du monde Superbike n'ont plus droit chacun qu'à une seule moto. Qu'est-ce que cela signifie en fait ? Pratiquement, une équipe peut amener sur une course autant de motos qu'elle veut par pilote, mais elle ne peut en passer qu'une seule au contrôle technique. En cas de problème genre casse moteur, il faut réparer. En cas de chute, si ce n'est pas trop grave, il faut aussi réparer. Si la moto est complètement détruite (non réparable), il faut le faire enregistrer par les commissaires techniques, qui donnent alors l'autorisation d'utiliser une deuxième machine.
 
Dans quel état de préparation avancée peut se trouver la deuxième moto prête dans le stand ? Des discussions ont eu lieu à Phillip Island, dont est sortie la conclusion suivante : La deuxième moto dans le box doit avoir les roues démontées, le moteur hors du cadre, ainsi que le boîtier électronique. Sinon tout le restant peut être en place.
 
Et maintenant, pour quelque chose de complètement différent :
 
Si votre fils vous dit qu'il va faire du vélo à Valparaiso, méfiez-vous. Surtout s'il monte une fourche de motocross sur son vélo.