SBK : ''Carlos est sur une autre planète'' (avec galerie photos)
SBK : ''Carlos est sur une autre planète'' (avec galerie photos) Comme le dit Johnny Rea, Checa semble tout seul sur son nuage quand les autres peinent pour trouver le moyen d'aller vite. Chacun voit les choses à sa manière et nous donne ici ses impressions du samedi, jour de qualifs. Carlos Checa, Ducati Althea, 1er : "Nous avons pris un bon départ pour le week-end, malgré les ennuis du matin. Lors des essais chronos, j'ai trouvé presque immédiatement un bon rythme. Les sensations que j'ai ici cette année avec ma moto paraissent être un peu meilleures que l'année dernière."

Troy Corser, BMW, 5e : "Le moteur semble lent en raison de l'altitude. Nous avons toujours du mal à ralentir la moto. Le moteur continue de trop me pousser quand je freine. Je dois continuer à freiner jusque tard dans le virage et en conséquence ma vitesse de sortie n'est pas assez bonne."

Johnny Rea, Honda, 6e : "Je vois enfin la lumière à la sortie du tunnel concernant les problèmes qu'on a connus ici. On perd toujours énormément de vitesse à certains endroits. La démultiplication est bonne dans quelques virages, mais dans d'autres on est beaucoup trop bas en régime alors qu'il nous faudrait plus de vitesse. Carlos est sur une autre planète."

Eugene Laverty, Yamaha, 8e : "Je suis resté un moment en dehors du top 16, avec des difficultés au niveau de l'avant de la moto. Puis on a amélioré le set-up. Lors des essais libres du matin, j'avais du mal à serrer le vibreur intérieur, maintenant on va dans la bonne direction."

Michel Fabrizio, Suzuki, 9e : "Avant que je parte, mes deux enfants avaient la grippe et ils me l'ont gentiment offerte. La météo prévoit de la pluie, mais nous n'avons jamais couru ici sur le mouillé. Ce serait une expérience nouvelle pour tout le monde."

Marco Melandri, Yamaha, 12e : "J'espérais une meilleure qualification. J'ai connu quelques problèmes avec la moto, mais malheureusement pas ceux que j'avais expérimenté lors des courses précédentes."

Leon Haslam, BMW, 16e : "La moto semble la même qu'il y a deux mois. C'est étrange car on a fait des progrès lors des dernières courses. On se retrouve aujourd'hui avec des problèmes qu'on croyait avoir réglé depuis longtemps. Il faut réévaluer la situation et commencer par changer le contrôle de frein moteur pour demain."

Photos : Merci à Alstare Suzuki, Castrol Honda, BMW AG, Yamaha Racing.