Rossi est prêt à disputer le GP d'Allemagne
Rossi est prêt à disputer le GP d'Allemagne Après les tests positifs de lundi à Brno, Valentino Rossi a décidé d’essayer de participer dés demain au Grand Prix sur le circuit du Sachsenring.

« Je suis très heureux que mes docteurs pensent que je puisse piloter ce week-end, a déclaré Valentino. Je verrai aujourd'hui jeudi le responsable médical et nous aurons alors la décision finale. Je me sens bien sur la R1, mais je sais que ma M1 est différente et que ce sera dur pour moi, mais ma moto et mon équipe me manquent et je veux essayer. Je suis très content de revoir tout le monde et de retrouver le paddock. J’en avais assez de rester à la maison ! »

A la suite de sa chute du 5 juin au Mugello lors du Grand Prix d’Italie, Vale avait été opéré immédiatement d’une fracture ouverte du tibia et du péroné. Puis la rééducation a pris un rythme très intensif, avec caisson hyperbare et toutes les techniques modernes utiles dans ce cas.

Rossi a roulé lundi dernier à Brno sur une R1 Superbike. Il a effectué un total de 46 tours (chaque manche Superbike dimanche dernier durait 20 tours) dont le plus rapide en 1’59.135 dans son avant-dernière boucle, avec un pneu tendre de Superpole. Ce chrono est rapide, à comparer à la pole établie en Superbike samedi dernier par Cal Crutchlow sur la même moto en 1’58.018, ainsi qu’au record MotoGP établi par lui-même en 1’56.145. En fait, le chrono de Rossi est exactement (au millième de seconde près) celui qu’a réalisé Ruben Xaus samedi dernier et qui lui a valu la 4e place sur la première ligne de la grille de départ.

Le champion italien participera donc aux premiers essais du vendredi, puis décidera ensuite s’il peut continuer ou non de rouler ce week-end. Wataru Yoshikawa, remplaçant de Rossi à Barcelone, sera présent en Allemagne en cas de besoin.

Pour Davide Brivio,  team manager de Rossi : “Valentino a fait de gros efforts pour être prêt à courir au Sachsenring ce week-end. Il voulait vraiment remonter sur sa M1 dès que possible et il a travaillé dur pour que sa guérison avance plus vite. Nous pensons qu’il faudra au moins deux courses avant qu’il retrouve vitesse et compétitivité après avoir été blessé, mais nous sommes très heureux de l’avoir de retour parmi nous.”

Puis Brivio a ensuite précisé à MCN : « Il est très étonnant de constater que Valentino est de retour si rapidement, car je me rappelle qu’au début les médecins parlaient d’un arrêt de 5 à 6 mois. En fait, c’est le temps nécessaire pour être en pleine forme si vous jouez au basketball ou au football et que vous devez utiliser vos jambes au maximum. La moto, c’est différent. Valentino doit encore obtenir la permission du responsable médical, mais il a montré à Misano et Brno qu’il peut piloter rapidement. On ne redoute aucune sorte de problème.

« Il veut prendre le départ même si nous savons – et Valentino l’accepte aussi – qu’il lui faudra deux courses pour retrouver toute sa vitesse. C’est un peu comme redémarrer après l’hiver… sauf que les autres ne se sont pas arrêtés !

« Valentino a travaillé très dur ces dernières semaines. Il a passé des heures dans la piscine et dans le gymnase. Il se sent bien, il était mieux à Brno qu’à Misano. Son épaule n’a pas posé de gros problème. »

Photo : Valentino Rossi lors des essais de Brno lundi dernier (photo © motogp.com / Dorna)