Rossi : ''Jerez sera moins dur pour mon épaule que Losail.''
Rossi : ''Jerez sera moins dur pour mon épaule que Losail.'' Déjà victorieux sur la piste andalouse à sept reprises, Valentino Rossi est relativement confiant pour le Grand Prix d'Espagne qui aura lieu ce week-end. Même si le tracé du circuit ne semble pas favorable à sa Ducati, Rossi croit quand même en ses chances sur un circuit qu'il aime beaucoup. Il pense que le dessin plus fluide de la piste qu'au Qatar, c'est-à-dire avec moins d'accélérations-freinages, devrait lui permettre de mieux défendre ses chances qu'à Doha.

L'essentiel pour lui va être de marquer de gros points en attendant que l'état de son épaule s'améliore. En raison du report du GP de Motegi, il bénéficiera pour cela d'une semaine supplémentaire avant le Grand Prix du Portugal qui aura lieu le 1er mai.

"Le Qatar, avec ses nombreux freinages violents en entrées de courbes - surtout ceux qui précèdent les virages à droite - a été difficile pour mon épaule. Nous allons voir si Jerez est un peu plus facile de ce point de vue, même si je pense que je vais encore devoir serrer les dents pendant encore un certain temps," a déclaré Rossi.

"Depuis le Qatar, j'ai continué à travailler dans la salle de gym pour essayer d'augmenter ma force et mon endurance, mais après l'Espagne je vais avoir près d'un mois pour récupérer plus pleinement, à la suite du report du Grand Prix du Japon. 

"D'un point de vue technique, Jerez ne semble pas être le circuit le plus favorable pour les Ducati, mais je l'ai toujours beaucoup aimé. Nous allons essayer de faire mieux que ce que nous avons fait jusqu'à présent. Pour l'instant, nous allons continuer à travailler sur les réglages, en utilisant tout ce que nous avons appris au Qatar, où nous avons trouvé de bonnes solutions pour la course."

Source et photo : Ducati Corse