Randy de Puniet espère être de retour à Brno
Randy de Puniet espère être de retour à Brno Randy de Puniet, qui a lourdement chuté hier durant le GP d'Allemagne, et s'est cassé le tibia et le péroné de la jambe gauche, a été opéré avec succès hier soir.
Randy a été opéré à l'hôpital de Hartmannsdorf, près de Chemnitz, hier soir. "Ca s'est bien passé, nous confie Eric Mahé, son manager, joint par téléphone aujourd'hui. Randy avait beaucoup moins mal ce matin. Les os sont cassés, mais il n'y a pas eu de déplacement. Les médecins allemands en ont profité pour lui enlever les vis qu'il lui restait dans la cheville gauche depuis son accident l'été dernier. C'est au moins une bonne chose de faite."

Le pilote français devrait rentrer en France demain afin d'aller consulter ses médecins habituels, notamment le Docteur Dufour à Aix en Provence. D'après ses proches, Randy pourrait être de retour pour le GP de la République tchèque, mi-août, ou Indianapolis juste après. 
« Rossi est bien revenu six semaines après son accident en Italie, confiait hier Bernard Achou, son kiné personnel à la Clinique Mobile, au quotidien L'Equipe. Randy est vraiment un dur au mal. Souvenez-vous que l’an dernier il était revenu à Brno appuyé sur des béquilles, deux semaines à peine après sa fracture de la cheville gauche qui avait tout de même nécessité la pose de sept vis. »

Pour le prochain Grand Prix, le week-end prochain à Laguna Seca, Randy sera remplacé par Roger Lee Hayden, le frère de Nicky, à la demande de la Dorna et de American Honda. 
"C'est vraiment un coup dur,
dit Christophe Bourguignon, son chef mécanicien. Randy n'avait jamais été aussi fort et eu une aussi bonne moto. L'électronique qu'on a reçu ce week-end avait encore amélioré le comportement de la moto en rendant l'anti-wheelie et le traction control plus linéaires, moins agressifs. Randy était parti prudemment en course à cause de sa douleur dans la jambe droite (due à sa chute aux qualifications la veille), mais il était en train de remonter sur Hayden quand il a perdu l'arrière à la sortie du virage 4. Il est parti en highside, mais je pense que ni lui ni la moto n'avaient rien, jusqu'à ce que Kallio percute sa jambe. Maintenant, on n'a plus qu'à attendre son retour. Dans sa tête, c'est Brno, mais l'objectif est qu'il revienne en forme pour reprendre le bon travail qu'on faisait là où ça s'est malheureusement arrêté."

Vous pouvez retrouver une interview exclusive de Randy de Puniet, dans le dernier numéro de Sport-Bikes, actuellement en kiosque.