Promosport à Alès : Les premiers titres attribués
NationalPromosport à Alès : Les premiers titres attribués Après la trêve estivale, c’est la reprise pour les pilotes des Coupes de France Boxer Promosport qui ont répondu présent à l’appel du Alès Pôle Espoir pour venir participer à la 7ème manche de leur saison sur le Circuit d’Alès dans le Gard. Après un gros orage le jeudi, le week-end est placé sous le signe du soleil et de la chaleur et laisse un arrière goût de vacances à tout le monde.

Les perspectives d’obtention de titre en 1000cc pour Yann Sotter semblent un peu compromises pour ce week end. En effet, un fort taux de forfait implique la mise en place de deux finales avec pour conséquence le double de point à attribuer. En grande forme, Claude Lucas part comme un boulet de canon. Jérémy Cramer part bien aussi mais Sotter force un peu pour prendre la seconde place à l’entame du premier virage. Plus rapide, Lucas accentue son avance suite à une petite erreur de Sotter dans le 3ème tour. Après une bonne gestion de course, Claude Lucas remporte sa seconde victoire de la saison et reprend 5 points pour la course au titre. Derrière, Sotter est esseulé dès la mi course et assure la seconde place. Pour la 3ème place, alors qu’elle était occupée par Cramer depuis 14 tours, ce dernier part à la faute sous la pression de Lionel Braun qui monte sur son 2ème podium de l’année.

Pas de suspense en Monobike pour le titre puisque la casse moteur de Jocelyn Henry n’a pu être réparée et le pilote breton ne peut pas prendre part aux finales. Il offre ainsi sur un plateau le titre à Bruno Destoop. Côté finale, le suspense a été de courte durée : après un super départ, seul Destoop parvient à suivre le rythme de Jérémy Delenne mais uniquement pendant quelques tours. Ensuite, il se fait décrocher. Le cavalier seul de Delenne est sans faute et l’emmène jusqu’à la victoire avec 12,8 secondes d’avance sur le second Destoop et 45,3 secondes sur l’autre local, Romain Larguier.

La journée se termine avec les essais chronométrés, de la Junior Cup associée à la Race Bike. Hugo Casadesus (RB) crée la surprise en disputant la pole à Rémi Navarro (JC). Le jeune pilote échoue dans sa dernière tentative à 51 millièmes de seconde. Jean François Demoulin (JC) n’est pas loin mais doit se contenter du 3ème temps devant un autre Race Bike, Aaron Huet (10 ans).

La journée de dimanche débute dans la lancée de la veille avec un ciel bleu azur et un soleil déjà bien chaud à 9h00. On retrouve les jeunes de la Junior Cup et de la Race Bike pour leur première finale. Rémi Navarro part très vite avec dans sa roue Hugo Casadesus, son petit frère Loïc et Jean François Demoulin. Chaque frère est sous la pression de son adversaire direct et chacun va céder sous les assauts de ces derniers. Si Loïc perd un peu de terrain, Rémy réagit et reste au contact de Casadesus, Demoulin et Huet qui s’est joint à la bagarre. Très serré, ce groupe est rejoint par Martin Bellembois (RB) qui est plus en position d’attente pour profiter d’une erreur. Les pilotes devant n’arrêtent pas de s’échanger les places et c’est la plus petite machine qui parvient à s’imposer aux mains de Casadesus. Aaron Huet passe une seconde après la ligne d’arrivée en seconde position suivi de Jean François Demoulin qui profite d’une petite faute de Rémy Navarro qui finit malgré tout 4ème.

Martin Bellembois et Loïc Navarro complètent les podiums respectifs de la Race Bike et de la Junior Cup.

Les Promo 500 Cup prennent la suite de la piste pour leur première finale. Kevin Rambure effectue, comme à son habitude, un bon départ et emmène avec lui Aurélien Chevallier, Vincent Zaragoza, Frédéric Besson et Dominique Pénicaud. Au second tour, Zaragoza et Pénicaud partent à la faute tandis que Rambure mets les bouchées doubles pour décrocher ses poursuivants. Rapidement l’écart est creusé et Chevallier et Besson se bagarrent pour mener la poursuite. Intouchable, Rambure obtient une nouvelle victoire avec pratiquement 3 secondes d’avance sur Besson qui parvient à s’imposer face à Chevallier. Cela fait les affaires du pilote nordiste d’autant plus que Thomas Consoli, l’autre pilote qui pouvait mathématiquement lui barrer la route, finit à une modeste 7ème place.

En 125cc / Conti Cup 80 préGP, le circuit d’Alès nivèle beaucoup les performances des machines et les deux catégories se sont livrées à de belles bagarres à tous les étages. Devant, c’est Thibaut Gourin et Guillaume Raymond qui s’expliquent sous le nez de Marc Miralles (Conti) qui va resté au contact toute la course et parfois même prendre l’avantage sur l’un ou l’autre. Léo Bauta, Anthony Aliern, Renald Castillon Gioanni (Conti) et Hugo Clere forment un second groupe en lutte pour l’accession au podium.

Dans le premier groupe, la lutte est intense et les jeunes pilotes ne se font pas de cadeau. Dans le 15ème tour, la chute d’un concurrent entraine un drapeau rouge qui met fin prématurément aux débats. Gourin l’emporte et se rapproche du titre. Guillaume Raymond échoue à 139 millièmes tandis que Miralles est à 6 dixièmes. Dans le second groupe, c’est le nouveau champion de la coupe Conti qui, en finissant second Conti, emporte le titre 2010.

Pour leur dernière finale de l’année, les Monobike ont été sous le coup de la domination locale avec Jérémy Delenne en maître d’orchestre. Auteur d’une course parfaite, l’Alésien ne laisse aucune place à la concurrence et emporte cette seconde finale avec plus de 8,4 secondes d’avance sur la nouveau vainqueur 2010 de la catégorie, Bruno Destoop. Ce denier aura bien tenté de suivre un peu mais en vain, dès les premiers tours il est décroché. Autre cavalier seul, celui de Romain Larguier qui ne peut rester au contact du champion et fait sa course en solitaire à plus de 30 secondes des leaders.

Avec son absence, Henry Jocelyn perd gros au classement final (2 places) puisque, si Deestop obtient le titre, c’est Rémi Jourdan qui est second devant Serge Pernet Coudrier.

L’après midi débute avec la Junior Cup / Race Bike. La chaleur est toujours très présente lorsque  le départ est donné. Rémi Navarro prend un temps les commandes de la courses mais doit faire face à la hargne d’Hugo Casadesus qui ne lâche rien et le passe dans le 3ème tour. Martin Bellembois est aussi en grande forme et prend le meilleur sur Jean François Demoulin et Loïc Navarro. Les trois garçons vont franchir la ligne d’arrivée groupés après une belle baston de 10 tours. En Junior Cup, le podium est composé de Rémi Navarro, Jean François Demoulin et Loïc Navarro tandis qu’en Race Bike, Hugo Casadesus l’emporte devant Martin Bellembois et Aaron Huet.

Au classement provisoire, rien n’est joué puisque Rémi Navarro compte 4 points d’avance sur Demoulin, 22 points sur Maxime Hertzberg et 25 sur Maxim Pellizotti. Côté Race Bike, Bellembois mène les débats avec 38 points d’avance sur Casadesus et 62 points sur Félix Peron.

En 600cc, le meilleur départ est attribué à Thibaut Bertin qui effectue une saison remarquable, toute en montée en puissance. Après son excellent départ, Bertin mène tambour battant la meute composée de Julien Pilot, Mathias Chabany et Sylvain Buffard. Bertin joue sa carte à fond et son coéquipier, Chabany, tente de le suivre mais doit aussi conjuguer avec Sylvain Buffard qui se fait de plus en plus présent. A la mi course, Bertin compte 2 secondes d’avance lorsque Buffard passe en seconde position. Chabany s’accroche un peu mais pas longtemps. Buffard fait l’effort pour revenir mais Bertin est trop rapide et trop loin. A l’arrivée, Bertin l’emporte avec 2,9 secondes d’avance sur Buffard qui fait une belle opération au championnat. Chabany complète le podium tandis que Plancassagne finit 5ème.

Ce dernier conserve la tête du classement provisoire mais ne possède plus que 7 unités d’avance sur Buffard et 23 sur Chabany : tout se jouera à la finale de Ledenon.

Retour en piste des 125cc et des Conti 80cc. Guillaume Raymond est le plus rapide à s’extraire de la grille de départ. Thibaut Gourin lui emboite le pas tandis que Marc Miralles a raté son départ et pointe en 6ème position. Le jeune Pilote Espagnol va montrer tout son talent en revenant sur le leader en l’espace de 3 tours puis en lui prenant les commandes dans le 5ème tour. Raymond réplique mais Miralles est tenace et parvient à conserver l’avantage après plusieurs passes d’armes. Derrière eux, relégués à plus de 3 secondes, Gourin résiste bien aux attaques de Clere, Aliern et Bauta. Au final, Miralles l’emporte devant Raymond et Gourin. Le podium par catégorie donne pour le Conti, Miralles, Castillon Gioanni et David Sanchiz. En 125, c’est Raymond, Gourin et Clere qui montent sur le podium.

Au classement provisoire, Thibaut Gourin a marqué suffisamment de points (290) pour repartir d’Alès avec le titre 125 2010 en poche. Guillaume Raymond (235 pts) et Léo Bauta (207 pts) complètent ce tiercé qui pourra encore évoluer lors de la finale.

Seconde finale pour les 1000cc où Yann Sotter ne doit pas commettre de faute afin de s’assurer le titre. Claude Lucas n’a pas son destin en main : il doit gagner et espérer que quelqu’un arrive à s’intercaler. Lucas fait bien son travail : meilleur départ, meilleur tour en course, toute la course en tête et la victoire (la 3ème de l’année) à l’arrivée. Seulement Sotter connaît aussi son travail et reste au contact du Picard. Il maintient la pression, s’assure de ne pas avoir de pilote qui recolle derrière et finit second. Pour la 3ème marche du podium, Lionel Braun et Jérémy Cramer sortent du peloton accompagnés par Charles Geers (Kawasaki) mais sont loin des leaders (plus de 13 secondes) pour pouvoir les inquiéter. Dans le dernier tour, Cramer tente une énième attaque sur Braun qui passe et qui lui permet de monter sur le podium.

Au classement provisoire, Sotter a une confortable avance (32 points) sur Claude Lucas seul encore mathématiquement apte à lui ravir le titre si il y a deux finales à Ledenon. Dans le cas où le nombre d’engagés se confirmerait, il n’y aurait qu’une finale et donc Sotter serait titré avant le départ, sinon, il aura 8 points à marquer pour s’assurer le titre qui lui tend les bras.

La dernière finale de la journée est pour les Promo 500 Cup. Kevin Rambure n’a qu’à finir devant Consoli et Chevallier pour obtenir le titre. Décidé de faire la chose avec panache, le jeune nordiste effectue un véritable festival ! Seul Aurélien Chevallier réussit à le suivre. Parti 12ème Consoli est bien trop loin pour pouvoir espérer revenir sur Rambure. Thibaud Doutre et Frédéric Besson se livrent à une belle empoignade pour l’accession au podium. Rambure maintient Chevallier derrière lui et empoche sa 9ème victoire cette année ainsi que le titre 2010 de Promo 500 Cup. Chevallier se classe second tandis que Doutre prend le meilleur sur Besson.

Au classement provisoire, Rambure est donc leader avec 285 points devant Consoli, 214 points et Chevallier, 177 points.

Prochain rendez vous, la finale à Ledenon (30) les 9 et 10 octobre prochains.

Le Service Communication FFM

Photo : Kevin Rambure devant Aurélien Chevallier