Promosport : Geers et Longearet mènent la charge à Magny Cours
NationalPromosport : Geers et Longearet mènent la charge à Magny Cours

Pour la première fois depuis 1999, les Coupes de France Promosport envahissaient le circuit F1 de Magny-Cours à l’appel du Moto Club Nevers et Nièvre. Charles Geers et Kévin Longearet ont mené l’assaut vers la victoire dans les catégories 1000 et 600cc.

La finale 1000 fut des plus surprenantes. Parti de la 10e place sur la grille, Claude Lucas (Kawasaki) prenait un excellent départ, et bouclait le premier tour au 2e rang, derrière le poleman Nicolas Salchaud (Kawasaki). Rapidement, Lucas prenait l’avantage, et semblait s’enfuir vers la victoire, quand Charles Geers (BMW), 16e sur la grille, apparaissait soudain dans le top-3. Après avoir doublé Salchaud, Geers remontait comme une balle sur Lucas, et prenait la tête de la course à mi-parcours. Il parviendra à garder l’avantage au jeu des dépassements des retardataires, et franchira la ligne d’arrivée avec 1’’632 d’avance sur Lucas. « C’est ma première victoire en 1000, ça fait plaisir, souriait Charles à l’issue de la cérémonie du podium. La BMW n’est pas une moto facile à mettre au point, mais je pense que nous avons trouvé une bonne base pour continuer la saison avec de beaux résultats. »
La lutte pour la 3e marche du podium a été des plus serrées jusqu’à l’arrivée : Salchaud est parvenu à conserver sa position face à Xavier Deletrez après avoir été contraint de couper la dernière chicane. Une manœuvre qui lui vaudra par la suite une pénalité de 5’’, et un reclassement à la 4e place, derrière Deletrez.
Jolie performance de Grégory De Laville Monbazon (Kawa), qui termine 5e en étant parti de la dernière ligne après être passé par la case repêchages.
Florent Manniez, Jérôme Danton et Jean Edouad Aubry, tous trois sur Kawasaki, terminaient roue dans roue aux 6e, 7e et 8e rang, tandis que Sébastien Gérard et Arnaud Duvigneau parvenaient à placer in extremis une Honda et une Suzuki dans le top-10.
Julien Diguet (Suzuki), auteur du holeshot, devait se contenter d’une piètre 16e place.
Au provisoire, pas de changement pour le top-3 : Lucas mène avec 95 points, devant Salchaud (82 points) et Deletrez (70 points). Charles Geers, avec cette victoire, bondit du 7e au 4e rang, avec 54 points, et un tout petit point d’avance sur Manniez.

La finale 600 a donné lieu à une belle bataille entre la Yamaha de Kevin Longearet et la Kawasaki d’Erwan Quellet. Tout au long de la course, les deux hommes ont imprimé un gros rythme, qu’aucun de leurs adversaires n’a pu suivre. Au final, Longearet franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur, 0’’203 devant Quellet. Le 3e, Thibault Bertin (Yam), pointait plus de 15’’ derrière. Maxime Bourdon (Kawa), Marius Tabaries (Yam), Maxime Cudeville (Yam) et Frédéric Zaragova (Yam) suivaient en tir groupé, quelques 5’’ plus loin.
Coup dur pour Julien Pilot, qui rentrait au box à l’issue du premier tour, chaîne brisée à l’issue d’un contact avec Quellet au virage du Château d’eau. Pilot portait réclamation contre Quellet une heure après la course, trop tard pour que celle-ci puisse être recevable. Il repart malgré tout de Magny-Cours avec les 5 points glanés lors de sa victoire en demi-finale, et il conserve la première place du provisoire avec 88 points. Longearet se rapproche du leadership avec 77 points, devant Bertin (62 points) et Bourdon (50 points). Quellet, qui signe ici son meilleur résultat de la saison, pointe 5e du général à égalité avec Tabaries et Alexandre Mottet : tous trois sont crédités de 40 points.

Le circuit de Nevers Magny-Cours devait accueillir ce week-end, en marge des catégories 1000 et 600 Promosport, une épreuve d’endurance. Cette dernière ayant été annulée par manque d’engagés, les Promo 500 Cup et les Promo découvertes ont été appelées à la rescousse en même temps que quatre catégories de motos anciennes : les VMA Classic, Postclasic et Vintage, ainsi que le Proclassic. L’ambiance était donc des plus hétérogènes dans le paddock et sur la piste. Les 125 Promo et PréGP n’étaient en revanche pas de la partie, là encore par manque d’inscrits.

Les Promo 500 Cup
ont vu deux podiums parfaitement identiques, et une domination sans partage d’Aurélien Chevallier. Fédéric Besson, poleman parti de la dernière ligne après avoir écopé d’une pénalité pour non conformité au passage du sonomètre, montait à chaque reprise sur la 2e marche du podium. Sacrées remontées, donc ! Patrice Di Gregorio terminait deux fois 3e. Vincent Steck et Arnaud Dejean, puis Vincent Zaragova et Thibaud Doutre, complétaient le top-5.

En Promo découverte, Grégory Ortiz, ancien cycliste professionnel, menait sa Suzuki 1000 GSX-R au doublé pour le quatrième week-end de courses de sa vie. Fabien Assemat (Kawasaki) terminait 2e de la première manche, et 6e de la seconde après avoir chuté dans le dernier tour alors qu’il était en tête. Sébastien Loyez (Yamaha, 3e/2e), Maxime Nestor (Suzuki, 4e/3e) et Jannis Van Der Slikke (Triumph, 5e/4e) étaient les autres hommes forts de la catégorie ce week-end.

Retrouvez tous les résultats de ce week-end Promosport ici.

Photo : Charles Geers devant Claude Lucas pendant la finale 1000cc - © Photopress