Pierre Fillon (le frère de l'autre) nouveau président de l’Automobile Club de l’Ouest
DiversPierre Fillon (le frère de l'autre) nouveau président de l’Automobile Club de l’Ouest A l’issue de l’Assemblée Générale de l’Automobile Club de l’Ouest, réunie à 17 h 30 en ce jeudi 31 mai 2012, le conseil d’administration s’est réuni pour élire les membres du Comité directeur, au nombre de sept. Le comité directeur s’est ensuite réuni à son tour pour procéder à l’élection du nouveau président de l’Automobile Club de l’Ouest, Monsieur Pierre Fillon.  Le Président Fillon succède à Jean-Claude Plassart qui occupait cette fonction depuis le 13 décembre 2003. Le Président Plassart se retire, atteint par la limite d’âge de 70 ans qu’il avait lui-même inscrite dans les statuts.
 
Président-Adjoint de l’ACO depuis mai 2010, Pierre Fillon avait adhéré au club en 1995 avant d’en être administrateur (décembre 2003) puis membre du Comité Directeur (novembre 2006).
 
Depuis 1906, date de création de l’Automobile Club de la Sarthe puis Automobile Club de la Sarthe et de l’Ouest en 1910 et enfin Automobile Club de l’Ouest en 1913, sept Présidents se sont succédés avant M. Fillon :
M. Adolphe Singher (1906-1910) ; M. Gustave Singher (1910-1947) ; M. Paul Jamin (1947-1952) ; M. Jean-Marie-Lelièvre (1952-1973) ; M. Raymond Gouloumès (1973-1992) ; M. Michel Cosson (1992-2003) et M. Jean-Claude Plassart (2003-2012).
 
Pierre Fillon, 8e Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Je tiens tout d’abord à remercier Jean-Claude Plassart pour la tâche accomplie depuis 2003. Qu’il sache que ma fierté est grande de lui succéder à la tête d’une institution qui fête cette année ses 106 ans ! Grande car ce mandat est l’aboutissement de cette passion pour l’automobile et les sports mécaniques qui m’habite depuis mon enfance.
L’Automobile Club de l’Ouest, créateur et organisateur des 24 Heures du Mans depuis 1923 – entre autres manifestations de premier ordre - est un club visionnaire. En ce sens, poursuivre l’œuvre de mes prédécesseurs est une mission qui justifierait à elle seule d’en occuper la Présidence. Il nous faut continuer dans la direction tracée tout en ayant en permanence au cœur de nos préoccupations la vie de notre Automobile Club et le souci de nos sociétaires que nous voulons fidèles et toujours plus nombreux. Bien au-delà d’une entreprise pérenne – qui se doit d’être suffisamment puissante pour conserver son indépendance – l’ACO est un club avec la grandeur d’âme qu’induit le service d’autrui mais les contradictions que cela peut générer entre un fonctionnement entrepreneurial et le souci de ces bénévoles qui donnent sans compter pour que l’œuvre perdure. Redonner aux sports mécaniques la place qu’ils méritent, permettre aux plus grands constructeurs de trouver en l’endurance le meilleur vecteur de leurs innovations, reconquérir les jeunes générations pour partager la passion qui nous anime, développer le rayonnement de notre club et de l’endurance à l’international, continuer à contribuer à la formation comme à l’information des usagers de la route pour une mobilité toujours plus sûre : la tâche est immense mais combien exaltante. »
 
Jean-Claude Plassart, 7e Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « C’est un lourd travail que d’occuper la Présidence de l’ACO. Mais il s’agit surtout d’une tâche passionnante. J’ai passé huit années extraordinaires grâce en premier lieu aux hommes et aux femmes que j’ai rencontrés dans cette Maison, qu’ils soient bénévoles ou permanents. J’ai aussi eu beaucoup de plaisir à rencontrer tant de personnalités remarquables, dirigeants des grands groupes automobiles, pilotes, responsables de fédération, de circuits… Il s’agit de surcroît d’une lourde responsabilité que d’être responsable d’un club plus que centenaire. Nous sommes dans un monde chahuté, en proie à une crise économique mondiale, éléments face auxquels il faut maintenir un niveau d’exigence et de développement indispensable. Mais lorsque je constate la qualité du Comité Directeur, du Conseil d’Administration et de l’encadrement de l’ACO et surtout du nouveau Président, je quitte mes fonctions en toute confiance. Notre institution est inscrite dans la durée. Je pars avec un petit pincement au cœur, mais satisfait des pages écrites et confiant en l’avenir. A Pierre Fillon, qui est un ami et qui à toute ma confiance, je souhaite bon courage pour continuer cette œuvre passionnante. »
 
L’élection du Président Pierre Fillon intervient à deux semaines de la 80e édition des 24 Heures du Mans qui se déroulera les 16 et 17 juin prochain.
 
Photo © ACO