Ouverture du Championnat de France Superbike au Mans (72) : nouvelle donne
NationalOuverture du Championnat de France Superbike au Mans (72) : nouvelle donne Après les essais officiels de la semaine passée, la saison Superbike revient avec une première épreuve au Mans sur le célèbre circuit Bugatti. Il y a eu beaucoup de changements au niveau des teams, des pilotes, des machines et des pneumatiques. Petit point sur chaque catégorie : Superbike : si Sébastien Gimbert (BMW / Michelin) défendra bien son titre, il n’aura pas Erwan Nigon le vice-champion 2011 sur sa route puisqu’il concoure en Superbike Allemand. Julien Da Costa (Kawasaki / Pirelli) sera aussi le seul représentant officiel des verts pour la course au titre. Chez Suzuki, c’est Vincent Philippe et Anthony Delhalle (Suzuki / Dunlop). Côté Yamaha, Denis Bouan, champion de France Supersport 2011 et sextuple vainqueur du Moto Tour qui aura la lourde tâche de ramener la marque aux diapasons vers le podium. Enfin, Honda n’est pas en reste avec  deux représentants de choix : Matthieu Ginès (Honda Tecmas / Michelin et Hugo Marchand (Honda Daffix / Michelin).
 
Parmi tous ces officiels, les teams privés voudront se faire une place comme Guillaume Dietrich (BMW / Dunlop) déjà double vainqueur de la catégorie, David Muscat et Thomas Métro sur leurs Ducati / Michelin, Julien Millet et Cédric Tangre, nouveaux coéquipiers chez Up Racing (Kawasaki / Michelin).
 
Point de changement dans le règlement, la disparition de la Superpole au bénéfice d’un cumul des séances d’essais qualificatives.
 
Supersport : Retour aux affaires française pour Matthieu Lagrive (Yamaha / Michelin) qui, après plusieurs saison en championnat du Monde revient en FSBK avec le titre pour objectif. Grégory Leblanc (Kawasaki / Pirelli) revient aussi dans cette catégorie après une année en Superbike où il a fini 4ème. Louis Bulle (Yamaha / Pirelli), 3ème l’an dernier, part avec le même objectif et sera épaulé dans son team par David Perret. Julien Enjolras quitte la structure familiale pour intégrer le team Tecmas (Honda / Michelin) ; Etienne Masson change aussi de monture (Kawasaki / Michelin), si l’adaptation se fait rapidement, il faudra compter sur eux pour monter sur le podium. Baptiste Guittet (Suzuki / Dunlop) poursuit l’aventure avec le LMS. Grégory Di Carlo (Yamaha / Michelin) sera aussi à suivre : le jeune pilote a déjà 4 titres après seulement 5 saisons…
 
L’autre curiosité du plateau sera Valentin Debise (Yamaha / Pirelli) qui, faute de budget, quitte le paddock du championnat du Monde Moto2 pour le FSBK.
 
125cc : C’est la catégorie qui est la plus modifiée avec l’arrivée de plusieurs Moto3 (250cc 4 temps) qui remplaceront au fur et à mesure les 125cc 2 temps. Cette année, les deux cylindrées rivaliseront sur la piste avec en fer de lance Anne Robin, Jules Danilo et Rénald Castillon Gioanni.
 
Pirelli 600 : Révélateur de talents, ils seront encore nombreux à vouloir briller. Parmi les « redoublants » de la catégorie, on retrouve Maxime Cudeville (Yamaha), Kevin Szalaï (Yamaha) et Florent Tourne (Yamaha). Attention à Thibaut Bertin (Yamaha) qui avait fait une wild card l’an dernier et avait jouer devant.
 
Side Cars : Delannoy / Lavorel remettent leur titre en jeu face  aux tandems Le Bail / Chaigneau et Barbier / Debroise. En F2, si le champion Huet est monté en F1 avec un nouveau coéquipier, Bourch’is / Scellier, multiples champions F2, reviennent dans leur catégorie fétiche et tenteront de devancer Leblond / Quintre favoris.
 
European Bikes : pour sa 6ème année, le trophée de France Top Twin change de nom et ouvre ses portes à toutes les machines européennes de plus de 650cc. Stéphane Pagani (Ducati), Lionel Ancelin (Ducati) et Ludovic Loeul (KTM) auront sûrement plus de difficulté à truster le podium.
 
LE SITE INTERNET DU CHAMPIONNATLe site internet dédié au Championnat de France Superbike fait peau neuve et propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le we. Le www.fsbk.fr permet d’avoir des infos détaillées, des photos, les résultats en live des courses et l’historique de l’an passé.
 
Une des nouveautés du site réside dans la possibilité de suivre les news via Twitter et le compte @FSBK_officiel
 
LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE DANS LES MEDIASMotors TV et Sport+ continuent de proposer à chaque épreuve des magazines de 26 minutes. Pour connaître les horaires de rediffusion de ces émissions, vous pouvez consulter les sites internet www.motorstv.com et www.sport-plus.fr.
 
Aujourd’hui, le FSBK est diffusé à l’international grâce à la traduction des divers sujets de Motors TV qui sont ensuite diffusés sur ses canaux européens soit 35 pays, 18 millions de foyers équipés qui seront à même de voir évoluer les pilotes français chez eux.Le FSBK fait aussi parti du site portail international dédié aux championnats Superbike nationaux aux côtés des prestigieux AMA, BSB, CEV, CIVE.
 
Moto et Motards poursuit les partenaires du championnat avec son magazine mensuel très apprécié des motards ainsi que sa WebTV lancée il y a un an.
 
Moto-station.com réitère son partenariat débuté il y a deux ans avec une couverture plus large du championnat et de nombreux reportages à venir.
 
TARIFS ET RENSEIGNEMENT :Pour assister à cette épreuve, les tarifs sont de 16€ le WE (11€ le samedi et 14€ le dimanche) avec un tarif privilégié pour les membres ACO le weekend. Renseignements auprès du circuit sur www.lemans.org
 
Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France FSBK sur www.fsbk.fr
 
Le Service Communication