Ornella Ongaro refusée au GP de France
Ornella Ongaro refusée au GP de France
Malgré sa superbe performance à Nogaro (victoire), son podium à Lédenon (3e) et son leadership au championnat de France 125, la demande de wild card d'Ornella Ongaro pour le GP de France a été refusée. Son entourage crie à la discrimination !
Le code de la FIM autorise pour chaque Grand Prix cinq wild cards en 125cc : trois attribuées par la fédération nationale accueillant le GP en question (la FFM, donc, pour le GP de France) et deux attribuées par la FIM.

Parmi les 6 demandes reçues à la FFM, celle d'Ornella Ongaro n'a malheureusement pas aboutie, pour la deuxième année consécutive.

Son entourage crie à la discrimination, car parmi les pilotes acceptés (Steven Le Coquen, Gregory Di Carlo, Richard de Tournay, Cyril Carrillo - le 5e étant un pilote KTM étranger), deux n'ont encore marqué aucun point en championnat de France, alors qu'Ornella est en tête.

Pourtant, des filles ont déjà obtenu des wilds cards en GP, et récemment une pilote tchèque et une autre australienne. On aurait signalé au team d'Ornella que ce serait par crainte qu'elle ne se qualifie pas. "Elle fait partie des pilotes les plus rapides en championnat de France, la structure du team est très professionnelle et nos sponsors sont connus : on ne voit pas les raisons de ce refus, autre que celle de la discrimination" s'offusque un membre de l'équipe.

C'est d'autant plus dommage et déroutant que la FFM a dernièrement salué sa performance dans son communiqué de presse :
"C’est une performance historique pour la Vitesse française car c’est la première fois qu’une pilote s’impose dans une manche de ce championnat mixte. Ornella fait coup double car cette belle victoire lui permet d’occuper la tête du classement provisoire du Championnat de France Superbike 125cc.
La FFM souhaite que cette magnifique performance d’Ornella suscite de nouvelles vocations auprès de la gente féminine et que cet exploit se reproduise un peu plus souvent à l’avenir."


Le magazine Sport-Bikes essaiera d'en savoir un peu plus sur les raisons de ce refus, en espérant qu'Ornella Ongaro soit enfin considérée à part entière comme faisant partie des meilleurs pilotes 125cc en France et puisse donc bénéficier le cas échéant de son invitation pour le GP de France en 2010.