Opération de la cheville bientôt pour Ben Spies
Opération de la cheville bientôt pour Ben Spies Après sa chute lors du deuxième tour de chauffe du GP d’Estoril, le pilote Tech 3 va se faire opérer pour réparer le ligament abimé de sa cheville gauche, déjà endommagé lors du GP de France en mai au Mans.
Malgré la douleur persistante consécutive à sa chute portugaise, le Texan va tenter de prendre le départ sur le Circuit Ricardo Tormo qui accueille dés ce vendredi le Grand Prix de Valence. Spies a subi un scanner en Espagne pour évaluer l’évolution de sa blessure. « S’il n’y avait pas de courses actuellement, je me serais probablement déjà fait opérer pour régler le problème » explique Ben. « Je vais essayer de courir ce week-end et, si tout se passe bien, de participer aux tests de la semaine prochaine. Mais il est encore trop tôt pour décider. »

Ben Spies s’est fait une entorse a Estoril, ce qui n’a fait qu’abimer un peu plus sa cheville gauche déjà touchée au Mans puis à Silverstone. Heureusement, des radios effectuées sur place n’ont pas permis de détecter la moindre fracture, contrairement au GP de France où un os avait été cassé.

« Mais il faudra opérer, même s’il n’y a pas de fracture, continue Ben. Qu’il n’y ait pas d’os cassé, c’est une bonne chose, mais des problèmes aux tendons ou aux ligaments peuvent être bien pires que des fractures d’os. 

« Il est certain qu’il y a quelque chose qui ne va pas, mais je ne veux pas faire de spéculations. Je me rends maintenant à Valence avec l’intention d’y courir. Je déciderai ensuite après la course ce qu’il conviendra de faire. »

Photo : Ben Spies à Estoril (photo Lukasz Swiderek © PSP