MotoGP et SBK : La Commission Européenne autorise l'achat d'Infront par Bridgepoint
MotoGP et SBK : La Commission Européenne autorise l'achat d'Infront par Bridgepoint La Commission a permis, selon le règlement sur les concentrations, le projet d'acquisition d'Infront Sports et Media AG (Suisse) par le fonds de capital-investissement Bridgepoint Capital Group Ltd (Royaume-Uni) déjà propriétaire de Dorna Sports S.L. 
La Commission a conclu que l'opération ne poserait pas de problème de concurrence en raison des chevauchements limités des activités des parties et du fait que les clients de l'entité issue de la concentration continueront d'avoir accès à un nombre suffisant d'autres opérateurs sur l'ensemble des marchés en cause.
 
La Commission a examiné les effets de l'acquisition envisagée sur la concurrence, en particulier pour les instances de régulation des sports mécaniques (notamment la FIM, la Fédération internationale de motocyclisme, qui régule à la fois le MotoGP et le Superbike), de même que pour les équipes et les constructeurs, les propriétaires de circuits et les promoteurs locaux, ainsi que les publicitaires et les télévisions.
 
La Commission a constaté que l'opération envisagée donnerait lieu à certains chevauchements horizontaux et à des relations de conglomérat entre les parties. Son enquête a toutefois montré que les chevauchements étaient limités et que les clients pourraient se tourner vers d'autres opérateurs sur l'ensemble des marchés en cause. Qui plus est, il a été observé qu'en raison de la dynamique des différents marchés concernés, l'entité issue de la concentration n'aurait pas la possibilité de lancer des offres liées et/ou groupées au détriment des équipes et des constructeurs, des propriétaires de circuits et des promoteurs locaux, ainsi que des publicitaires et des radiodiffuseurs. La Commission est donc parvenue à la conclusion que l'opération n'entraverait pas de manière significative le jeu d'une concurrence effective dans l'Espace économique européen.