MotoGP de Valencia : La der pour Lorenzo
MotoGP de Valencia : La der pour Lorenzo Chacun avait une énorme motivation pour gagner la der des ders : Stoner parce que c'était sa dernière course sur la Ducati, Rossi parce que c'était sa dernière course sur la Yamaha, et Lorenzo parce qu'il voulait fêter son titre dignement devant son public et parce qu'il ne s'était encore jamais imposé à Valencia. Voilà le récit de la course, du point de vue de chaque pilote : Jorge Lorenzo (1er) a fait une superbe course d'attaque, se payant une belle frayeur avec Simoncelli au 3e tour, rétrogradant à la 8e place, puis remontant et dépassant un à un ses adversaires pour remporter sa 9e victoire de la saison, la première de sa carrière sur le circuit de Valencia : "Pour être honnête, même si j'en mourrais d'envie devant mon public, je ne pensais vraiment pas gagner ici, car ce n'est pas mon circuit favori. Mais en fait, on a été très rapide dès les essais, même si Stoner semblait avoir un meilleur rythme que nous. J'ai fait un bon départ, malgré une première vitesse étagée assez longue pour privilégier le dernier virage. Dans le second virage, alors que je tentais de dépasser Casey, j'ai été doublé par trois autres pilotes (Pedrosa, Hayden et Simoncelli). Après ça, j'ai eu une dure bataille avec Simoncelli et j'ai failli chuter en tentant de le dépasser. J'ai essayé de rester calme et concentré et, tour après tour, j'ai réussi à regagner des places. A la fin, on  s'est livré une bataille formidable avec Casey. Gagner sur ce circuit, devant tous mes fans, est certainement l'un des moments les plus joyeux de ma vie. Nous sommes fiers d'avoir marqué le nouveau record de points en une saison (383). J'ai longtemps été catalogué comme un pilote un peu fou qui chutait beaucoup, donc c'est une grande satisfaction d'avoir prouvé que je pouvais aussi être le plus régulier. On va bien fêter ça ce soir, avant de commencer le travail pour 2011 mardi. Enfin, je voudrais dire au revoir et souhaiter bonne chance à Valentino - j'ai déjà hâte de le retrouver sur la piste l'an prochain !"

Casey Stoner a mené la course du premier au 22e tour (sur 30) avant de se faire passer par Lorenzo. Il finit second, à 4,5 secondes de l'Espagnol  : "Nous avions une grosse décision à prendre pour le choix des pneumatiques. Nous avons choisi le pneu dur, mais ce n'était peut-être pas le meilleur choix. C'est difficile à dire car le pneu tendre n'aurait peut-être pas tenu en fin de course et nous aurions quand même terminé second. En fin de course, Jorge avait un meilleur rythme que nous et il n'y avait pas grand-chose de plus que nous pouvions faire. Mais je pense que conclure ce chapitre sur le podium n'est pas si mal. Je garderai beaucoup de grands souvenirs de mes quatre années passées chez Ducati, de ma première victoire au Qatar en 2007, à mes victoires de Phillip Island, en passant bien sûr par ce titre mondial obtenu à Motegi en 2007. Je n'oublierai pas non plus mon retours aux affaires à Estoril l'an dernier après avoir passé une période difficile. J'ai vraiment apprécié chacune de mes 23 victoires sur la Ducati. Je quitte beaucoup de gens qui vont me manquer, comme Filippo (Preziosi), Vitto (Guareschi) et bien d'autres. Mais même si nous serons désormais rivaux sur la piste, nos relations personnelles resteront les mêmes. Je remercie aussi tous les fans de Ducati pour leur support durant toutes ces années."

Valentino Rossi (3e) a dit adieu à sa Yamaha M1 avec un baiser sur son carénage, comme la première fois où il l'avait embrassée à Welkom, il y a 7 ans. Une histoire d'amour se termine avec la Yamaha, une nouvelle aventure commencera mardi avec la Ducati. "Franchement, je suis content de ce dernier résultat avec Yamaha, car nous avons eu un week-end très difficile. Je n'ai pas fait un très bon départ, mais j'ai tout de suite réalisé que j'étais plus rapide aujourd'hui qu'aux essais, et que ma moto était bien. A un moment, j'ai même crû que j'avais une chance de gagner, mais en fin de course, je n'avais plus de force pour rester avec Lorenzo et Stoner. J'ai commencé à faire des erreurs car je n'avais pas assez de force pour freiner la moto. C'est un circuit très difficile quand vous n'êtes pas à 100% physiquement et que vous concourrez à un tel niveau. J'ai donc préféré assurer ma 3e place. Monter sur le podium était ma façon de remercier ma moto, Yamaha et tous les gens qui ont travaillé avec moi durant ces sept dernières années. Avoir remporté 46 victoires avec Yamaha est un bon chiffre, même si on en veut toujours plus. On a bien fini le championnat avec cinq podiums d'affilée et ont peut être satisfait après une saison aussi difficile. J'ai adoré mes années chez Yamaha et je pars avec le sourire et de merveilleux souvenirs."

Ben Spies (4e) : "Bravo à mon équipe et moi-même pour cette 6e place au championnat. C'est un grand résultat pour nous tous. C'était une bonne course et quand j'ai eu les trois Honda dans ma ligne de mire (Pedrosa, Simoncelli et Dovizioso), J'ai attaqué pour les passer. Je savais que je ne pourrai pas le faire en ligne droite, où elles étaient plus rapides que moi, mais dans les virages serrés. Après avoir passé Andrea et Marco, j'ai mis la tête dans la bulle pendant deux tours pour me mettre à l'abri. Finir 4e après ma chute à Estoril (entorse de la cheville au tour de chauffe, ndlr) est la meilleure façon de terminer cette saison fantastique. J'ai dit au début de l'année qu'une place dans le top 5 sonnerait comme une victoire, mais maintenant, je le vois plus comme un résultat normal. J'ai eu une meilleure année que je pensais avoir au début et je remercie mon équipe et toutes les personnes autour de moi. J'ai beaucoup appris cette saison et je suis sûr que je serai encore plus fort en 2011."

Andrea Dovizioso (5e) : "On a fait du bon boulot et je peux m'estimer content d'être le premier pilote Honda à l'arrivée. Notre rythme n'était pas suffisant pour se battre pour la victoire aujourd'hui. Je manquais de vitesse en milieu de virage et c'est un point sur lequel il faudra travailler pour le futur, ainsi qu'améliorer la stabilité au freinage. Je suis déçu de ne pas avoir pu repasser Spies, mais mes pneus étaient morts. Mais c'était encore une bonne bagarre avec Simoncelli et j'espère qu'il y en aura encore plus des comme ça l'an prochain - ça prouve que le pocket bike (championnat dans lequel Dovizioso et Simoncelli étaient déjà rivaux quand ils étaient enfants, ndlr) est une bonne école ! On a fait du bon boulot avec Honda cette année car le package a beaucoup progressé et nous avons été plus réguliers et plus compétitifs."

Marco Simoncelli (6e) : "J'espérais un meilleur résultat que ça, même si je suis satisfait d'avoir donné mon maximum. J'avais du mal à refaire mes chronos d'hier pour rester avec les leaders. Je glissais beaucoup de l'arrière à certains endroits et peut-être que nous aurions dû choisir un pneu tendre pour les conditions d'aujourd'hui."

Dani Pedrosa (7e) : "ça a été l'un des courses les plus difficiles de ma vie mais en même temps l'une de celles dont je devrais me sentir le plus fier. Franchement, avant le départ, je n'étais pas du tout sûr de pouvoir faire 30 tours. Je suis heureux d'avoir réussi, mais exténué. J'ai fait un bon départ, et rester avec Stoner durant les premiers tours était vraiment inespéré. Je me suis battu autant que j'ai pu pour maintenir ce rythme, et c'est là que j'ai signé le meilleur tour en course. Puis, bien sûr, j'ai commencé à manquer de force, le groupe de derrière m'a rattrapé et je me suis concentré pour essayer de finir la course en comptant les tours. Finir second au championnat n'était bien sûr pas notre objectif au début de la saison, mais nous sommes au final contents de l'avoir conservé suite à la chute et la blessure du Japon. Maintenant, on a deux jours importants d'essais, puis je prendrai mon temps pour récupérer et être prêt pour la saison prochaine."

Hector Barbera (8e) : "Ici, à la maison, je voulais obtenir mon meilleur résultat de la saison, mais je suis finalement content de l'avoir égalé (8e au Mans). C'est le circuit sur lequel on avait le plus de données grâce aux essais hivernaux et les réglages de la moto étaient les meilleurs de l'année. La clé, dans cette catégorie, est de faire un bon départ, sinon, plein de pilotes vous passent et c'est encore plus compliqué de regagner des places. Je me suis bien amusé en me bagarrant avec Bautista en fin de course et j'ai réussi à le doubler pour la 8e place. Je pense que c'est mon meilleur week-end de l'année."

Alvaro Bautista (9e) : "Après tous les problèmes qu'on a eu vendredi et samedi, on a franchi une grosse marche aujourd'hui grâce à un setting qu'on utilisait sur les dernières courses et qui a fonctionné ce matin. J'ai fait un départ normal, mais j'ai perdu un peu de temps derrière Loris (Capirossi) car il freine vraiment tard et j'ai eu du mal à le passer. J'ai ensuite rejoint le groupe pour la 8e place. Je finis 9e, et je suis un peu déçu de manquer la 8e place de peu, mais je me suis vraiment amusé à passer les autres pilotes avec qui je me battais. Maintenant, on a beaucoup de boulot cet hiver pour améliorer la moto et aussi mon pilotage."

Randy de Puniet (10e) : "Le fait de m’élancer depuis la quatrième ligne sur la grille ne m’a bien évidemment pas facilité la tâche, mais je suis instantanément rentré dans le rythme en restant au contact des pilotes qui me précédaient. On avait principalement axé notre travail ces deux derniers jours sur le contrôle de traction et notre moto s'est avérée être relativement saine en piste. On a en revanche peut-être été un petit peu trop précautionneux dans le travail sur nos cartographies moteur en voulant préserver au maximum la durée de vie du pneu arrière. J’ai donc dû composer avec une faible vitesse de passage en courbe et des dépassements qui devenaient délicats à effectuer. J'aurais bien évidemment préféré conclure ma saison sur une meilleure note, avec une place dans le Top 6 par exemple, mais c'est la course. Après toutes les mésaventures connues suite à ma chute survenue à la mi-saison en Allemagne, ma 9e place au championnat du monde reste malgré tout satisfaisante. Je tenais également sincèrement à remercier Lucio et l'ensemble de sa structure pour les cinq saisons passées ensemble (deux en 250cc et trois en catégorie MotoGP). On a partagé de bons moments, mais vécu aussi des phases plus difficiles, qui resteront quoi qu'il en soit des périodes clés de ma carrière."

Aleix Espargaro (11e) faisait sa dernière course en MotoGP, avant de redescendre en Moto2 l'an prochain : "Je suis désolé pour ma position finale. C'était ma dernière course dans ce team où j'ai trouvé de vrais amis, et je voulais finir sur un bon résultat. Cette expérience en MotoGP a été passionnante, j'ai beaucoup appris, et je suis sûr que ça me sera très utile pour la suite de ma carrière."

Colin Edwards (12e) : "Je suis très déçu car je voulais finir la saison sur une belle note pour remercier mon team de l'énorme travail qu'ils ont fait toute l'année. Nus avons réglé la moto pour les pneus durs durant la majorité du week-end, mais on a finalement opté pour le tendre car la température avait baissé. Dès le début de la course, je n'avais pas assez de grip pour accélérer et rester avec les autres pilotes."

Marco Melandri (13e) faisait ses adieux aux Grands Prix pour le Superbike : "Je ne veux pas parler de la course, je préfère regarder le futur parce que je pense que nous avons vu aujourd'hui que c'était le bon choix pour moi d'arrêter cette histoire, et d'en commencer une autre. Cela dit, les Grands Prix ont été une grande partie de ma vie, et je suis la personne que je suis aujourd'hui en partie grâce au MotoGP. Je remercie tous les gens qui ont été à mes côtés et aussi ceux qui ont été contre moi car ils m'ont aidé à grandir."

Hiroshi Aoyama (14e) remplacera Melandri chez Gresini l'an prochain, suite au retrait du team Interwetten du MotoGP : "Je remercie mon team, mes sponsors et tous les gens qui m'ont aidé cette année. ça a été une année difficile, à l'image de la dernière course. Je suis allé au bout de cette course, mais je ne suis pas satisfait de la façon dont je l'ai fait. J'ai presque toujours fini les courses dans les points et j'ai emmagasiné beaucoup d'expérience pour ma première année en MotoGP."

Carlos Checa (15e) était invité à participer aux deux dernières courses de la saison en remplacement de Mika Kallio : "Je voulais finir cette course à tout prix, et je l'ai fait. Le résultat n'est pas exceptionnel mais je n'avais pas un assez bon feeling avec ma moto pour faire mieux. J'ai fait un très bon départ, mais après 6 tours mon rythme ne me permettait pas de conserver ma position. Bautista m'a passé au 7e tour, puis Capirossi et Aoyama au tour suivant. Merci en tout cas à Pramac pour m'avoir permis de participé à ces deux dernières courses au guidon de leur Ducati."

Parti 5e sur la grille, Nicky Hayden a chuté au 3e tour alors qu'il occupait la 2e position derrière son coéquipier : "Je suis profondément déçu du résultat aujourd'hui. Après avoir signé le meilleur temps du warm up ce matin, j'étais vraiment confiant pour obtenir un bon résultat en course. J'ai beaucoup poussé dès le départ, je me sentais bien sur la moto et j'ai pu gagner des places dans le premier virage. Ensuite, j'ai doublé Dani (Pedrosa). Chuter deux tours plus tard était vraiment frustrant, car j'avais le rythme pour me battre pour le podium aujourd'hui. C'est définitivement pas la façon dont je voulais terminer la saison et mes gars méritaient mieux après le super job qu'ils ont fait ce week-end. Malgré tout, on a vraiment progressé sur les dernières courses et j'ai hâte de commencer les essais hivernaux pour revenir avec un package encore plus compétitif l'an prochain."

Loris Capirossi quittait Suzuki sur un abandon : "Je veux vraiment remercier tout le monde car j'ai vraiment passé trois très bonnes années chez Suzuki, notre relation a été excellente et je suis désolé de les quitter. La chance, cette année, n'était pas de mon côté, nous avons eu beaucoup de petits problèmes et ça a encore été le cas aujourd'hui en course."

Classement championnat :

1 LORENZO Jorge SPA 383
2 PEDROSA Dani SPA 245
3 ROSSI Valentino ITA 233
4 STONER Casey AUS 225
5 DOVIZIOSO Andrea ITA 206
6 SPIES Ben USA 176
7 HAYDEN Nicky USA 163
8 SIMONCELLI Marco ITA 125
9 DE PUNIET Randy FRA 116
10 MELANDRI Marco ITA 103
11 EDWARDS Colin USA 103
12 BARBERA Hector SPA 90
13 BAUTISTA Alvaro SPA 85
14 ESPARGARO Aleix SPA 65
15 AOYAMA Hiroshi JPN 53
16 CAPIROSSI Loris ITA 44
17 KALLIO Mika FIN 43
18 DE ANGELIS Alex RSM 11
19 HAYDEN Roger Lee USA 5
20 AKIYOSHI Kousuke JPN 4
21 CHECA Carlos SPA 1
22 YOSHIKAWA Wataru JPN 1

Classement course :

Pos. Points Num. Pilote Pays Team Moto Km/h Date/Ecart
1 25 99 Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team Yamaha 154,2 46'44.622
2 20 27 Casey STONER AUS Ducati Team Ducati 154,0 +4.576
3 16 46 Valentino ROSSI ITA Fiat Yamaha Team Yamaha 153,7 +8.998
4 13 11 Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 153,3 +17.643
5 11 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 153,2 +19.160
6 10 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 153,1 +20.674
7 9 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 152,8 +26.797
8 8 40 Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar Ducati 152,6 +29.288
9 7 19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 152,6 +29.451
10 6 14 Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP Honda 152,6 +29.860
11 5 41 Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team Ducati 152,5 +31.761
12 4 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 152,4 +33.604
13 3 33 Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 152,2 +36.622
14 2 7 Hiroshi AOYAMA JPN Interwetten Honda MotoGP Honda 152,1 +38.968
15 1 71 Carlos CHECA SPA Pramac Racing Team Ducati 151,2 +56.169
Non classé
    65 Loris CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 150,2 17 Tours
    69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 149,1 28 Tours


Nombre de spectateurs : 80 774 - Temps : Beau. Air 22° - Piste 27°

Photo : motogp.com