MotoGP à Jerez : Les déclarations des pilotes après le premier jour
MotoGP à Jerez : Les déclarations des pilotes après le premier jour Après une première journée dominée par Casey Stoner, alors que Randy de Puniet occupait la tête des CRT, voici le point de vue des principaux pilotes de pointe. Casey Stoner :
"Le matin, nous avons couvert la distance de la course avec des pneus tendres et avons été de plus en plus rapides, ce qui était lié à l'amélioration des conditions de piste. Nous avons ensuite mis le pneu dur pour comparer et nous avons eu des sensations assez similaires à celles de Sepang. Nous avons essayé plusieurs réglages pour le châssis afin que la moto passe plus vite dans les virages. Globalement, elle roule très bien, surtout lorsque les pneus sont usés. J'ai fait mon meilleur temps lors de mon dernier run, avec un pneu tendre neuf, et globalement ça a été une bonne journée."
 
Randy De Puniet :
" Malgré quelques petites difficultés techniques et une chute à la mi-journée, nous avons bien travaillé. Je suis très content de la façon dont s'est déroulée cette première journée. Nous avons fait de bons chronos. Ma chute m'a obligé à passer plus de temps au box puisque l'une de mes motos était endommagée, mais nous avons bien avancé sur la mise au point et mes mécaniciens ont fait du très bon travail. Je finis onzième, à quelques dixièmes de très bons chronos et devant certains pilotes sur machines d'usine. Je crois que nous ne pouvions pas espérer plus pour cette première journée d'essais. Je suis content de voir que le travail que nous avons fait cet hiver porte ses fruits et maintenant que nous sommes face à tous les autres, nous constatons que nous avons un très bon niveau. Je me suis aussi fait plaisir sur la moto et j'espère continuer comme ça samedi."
 
Jorge Lorenzo :
" Nous avons fait beaucoup de tours et c'était intéressant de voir comment la moto se comportait ici parce que c'est une piste très différente de celle de Sepang. C'est beaucoup plus lent ici, il y a plus de virages et moins de lignes droites. La 1000cc n'est pas facile à piloter ici si on compare avec la 800cc. Au final nous avons pu être très rapides et rester dans le Top 3, nous sommes donc satisfaits."
 
Dani Pedrosa :
"Je suis resté longtemps dans mon stand et il était dur de trouver un bon rythme dans ces conditions. Je suis quand même satisfait parce que nous savons désormais ce que nous devons changer pour samedi, pour progresser sur le freinage et la sortie de virage. Nous avons aussi essayé le nouveau pneu avant Bridgestone, juste pour quelques tours, et nous l'utiliserons de nouveau demain. Cet après-midi, j'ai malheureusement eu un problème avec l'une de mes motos et nous n'avons pas pu l'utiliser, j'ai donc passé beaucoup de temps au box à penser aux changements que nous pouvions faire. Nous n'avons pas eu beaucoup de chattering ce vendredi mais je pense que ça vient du circuit."
 
Valentino Rossi :
"Nous avons résolu certaines choses ce vendredi, mais nous avons encore des problèmes en entrée de virage. Je n'arrive pas à être incisif et c'est là que l'écart se creuse. Je ne peux pas suffisamment charger l'avant de la moto, je n'arrive pas assez vite dans le virage et c'est pour ça que nous sommes aussi loin des autres. Nous avons trouvé des réglages beaucoup plus prometteurs à la fin de la séance. J'ai pu refaire mon meilleur temps avec un pneu qui était usé, mais il était déjà 17h30, les températures avaient chuté et nous avons donc décidé de continuer samedi. Nicky s'est en mieux sorti aujourd'hui et nous devons donc essayer de réduire l'écart."
 
Ben Spies :
"Nous avons pu travailler avec les deux pneus que Bridgestone nous avait demandé d'étudier et nous avons aussi pu faire quelques changements sur la moto. Nous avons fait une simulation de course et nous en ferons peut-être une autre d'ici la fin du test, juste pour que je sois bien à l'aise sur la moto. Ce vendredi, nous devions vérifier la consommation de carburant et tout allait bien de ce côté-là. Nous pouvons nous concentrer sur la vitesse, essayer d'améliorer les chronos et je dois aussi progresser de mon côté. Je ne suis pas très à l'aise sur cette piste et je suis donc assez content d'avoir eu un aussi bon rythme."
 
Nicky Hayden :
"Je n'avais pas pu participer au précédent test de Valencia l'an dernier et j'avais dû interrompre assez tôt ceux de Malaisie, où je n'étais pas en pleine forme. Je suis content d'être de retour sur la moto et de me sentir physiquement proche des 100%. Je me sens bien, j'ai pu rouler toute la journée et finir sixième, ce qui n'est pas si mal, même si nous avons évidemment trop de retard. Nous étions bien partis mais nous n'avons pas suffisamment progressé alors que les autres étaient de plus en plus rapides. C'est un peu frustrant mais nous avons collecté beaucoup de données et nous avons de bonnes idées à essayer pour demain."
 
Sources et photo : communiqués des différentes équipes et motogp.com
 
Photo : Randy de Puniet (© Team Aspar)