MotoGP : Valentino Rossi à Barcelone sur sa lancée du Mans
MotoGP : Valentino Rossi à Barcelone sur sa lancée du Mans Après son superbe podium obtenu au Grand Prix de France, le leader de l'équipe Ducati arrive en Catalogne avec de légitimes ambitions. Le nouveau moteur essayé au Mugello ne sera pas encore opérationnel ce week-end en Espagne, mais il n'empêche que Rossi a démontré qu'avec un petit coup de pouce (pluvieux) du destin, le podium restait à sa portée. Il apprécie le circuit de Montmelo où il a déjà remporté 9 Grands Prix. Il a commencé à gagner en 125 en 1997, puis s'est imposé ensuite les deux années suivantes en 250, avant de monter sur la plus haute marche du podium en catégorie reine en 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, puis pour la dernière fois en 2009.
 
Si la Ducati Desmosedici GP12 qu'utiliseront Rossi et Hayden sera identique à celle du Mans, par contre la journée de test de lundi servira à continuer le développement de la machine dotée du nouveau moteur qui devrait faire son apparition lors du Grand Prix de Laguna Seca.
 
Valentino Rossi :
"Il y a deux semaines, nous avons eu un beau résultat parce que nous avons pu profiter d'une piste mouillée. Nous savons que nous sommes compétitifs dans ces conditions mais nous sommes conscients qu'il nous reste à progresser sur le sec. Nous avons essayé plusieurs choses au Mugello la semaine dernière et certaines sont assez prometteuses. Ce sera intéressant de les essayer sur une autre piste, où nous aurons moins de temps pour régler la moto, et de voir si elles nous permettent vraiment de progresser. Le circuit de Catalunya a toujours été l'un de mes préférés et bien qu'il soit difficile d'imaginer un autre podium, nous devrons quand même faire de notre mieux pour finir le plus près possible des premières places."
 
Nicky Hayden :
"J'ai eu un peu de mal à Catalunya ces dernières années mais c'est une piste que j'aime et c'est l'un des meilleurs GP du calendrier. La piste est large, ouverte et rapide. Il faut avoir un maximum de grip lorsqu'on est sur l'angle parce qu'il y a beaucoup de longs virages à droite. Nous avons eu de bonnes conditions météo au Mugello et nous avons pu tester pas mal de choses, je suis maintenant impatient de les essayer en course pour voir si nous avons vraiment progressé."
 
Vittoriano Guareschi, team manager :
"Je tiens tout d'abord à adresser nos pensées aux victimes du tremblement de terre qui a frappé l'Emilie-Romagne, une région à laquelle nous sommes très attachées et où Ducati et ses employés sont situés. De notre côté, nous allons continuer à donner le maximum. Nous allons à Catalunya, c'est une piste rapide avec de longs virages qui demandent un bon grip. Ce sera une bonne opportunité de vérifier nos derniers travaux. Au Mans, nous avons confirmé que nous étions compétitifs sous la pluie. Maintenant, notre objectif est de réduire l'écart sur le sec."
 
Source et photo : Ducati Corse et motogp.com