MotoGP : Va, et ne te retourne pas…
MotoGP : Va, et ne te retourne pas…
Il s'en est fallu de peu pour que Casey Stoner se fasse chiper sa troisième pole position de la saison. Mais l'Australien est pour l'instant l'auteur d'un sans-faute en France, avec le meilleur temps dans toutes les séances. Cavalier seul demain ? Pas si sûr…
Il avait déjà battu le record du tour hier. Il ne s'est pas privé pour en remettre une couche en qualification : avec un chrono d'1'33"153, Casey Stoner s'offre sa troisième pole position de la saison, sur quatre GP. Une performance qui vient renforcer l'ascendant pris par le pilote Repsol Honda tout au long du week-end.

Pourtant, un autre pilote Honda, satellite qui plus est, a bien failli détrôner le roi Stoner : Marco Simoncelli "échoue" à la deuxième place, d'une très courte mèche de ses très nombreux cheveux… L'Italien confirme qu'il faut dorénavant compter avec lui, en signant également un temps d'un autre monde : 1'33"212. Il devance la Honda officielle d'Andrea Dovizioso de 0"409, et celle de Dani Pedrosa, 4e, de 0"471. Autant dire que dans le clan Repsol
Honda, l'ambiance doit être studieuse pour trouver la solution qui permettra aux pilotes d'usine de ne pas se faire voler la vedette demain par un chevelu doté d'une RCV "client".

Après les quatre Honda volantes, nous retrouvons les quatre Yamaha... hésitantes. Sur une piste qui lui a jusqu'à maintenant souri, Jorge Lorenzo n'a pas eu le déclic pour jouer avec les Honda boys. Il cumule plus d'une demi-seconde de retard sur la pole, même s'il n'est finalement pas loin de la 3e place (0"085) de Dovizioso.
Cal Crutchlow, 6e, fait la pige à ses prestigieux collègues Colin Edwards et Ben Spies sur un circuit qu'il découvre ce week-end.

De la 9e à la 11e place, c'est le bal des Ducati, menées par Valentino Rossi (auteur d'un temps parfaitement égal à celui de Spies : 1'34"206), à 1"053 de la pole. Suivent Nicky Hayden et Randy de Puniet, qui se classe à une honorable 11e place, à seulement 0"145 de maître Rossi.

Alvaro Bautista parvient à classer sa Suzuki au 12e rang, devant la Honda de Hiroshi Aoyama, les Ducati de Barbera, Capirossi, et Abraham, et la Honda de Toni Elias, bon dernier à 2"280 de la pole. Dur, dur pour le champion du monde Moto2 en titre.

Classement qualification MotoGP :

Pos. Num. Pilote Pays Team Moto Km/h Date Ecart 1st/Prev.
1 27 Casey STONER AUS Repsol Honda Team Honda 293,2 1'33.153
2 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 285,1 1'33.212 0.059 / 0.059
3 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 286,7 1'33.621 0.468 / 0.409
4 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 278,6 1'33.683 0.530 / 0.062
5 1 Jorge LORENZO SPA Yamaha Factory Racing Yamaha 281,2 1'33.706 0.553 / 0.023
6 35 Cal CRUTCHLOW GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 289,9 1'33.804 0.651 / 0.098
7 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 284,1 1'34.063 0.910 / 0.259
8 11 Ben SPIES USA Yamaha Factory Racing Yamaha 289,6 1'34.206 1.053 / 0.143
9 46 Valentino ROSSI ITA Ducati Team Ducati 286,9 1'34.206 1.053
10 69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 285,0 1'34.277 1.124 / 0.071
11 14 Randy DE PUNIET FRA Pramac Racing Team Ducati 288,4 1'34.351 1.198 / 0.074
12 19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 285,0 1'34.513 1.360 / 0.162
13 7 Hiroshi AOYAMA JPN San Carlo Honda Gresini Honda 288,8 1'34.612 1.459 / 0.099
14 8 Hector BARBERA SPA Mapfre Aspar Team MotoGP Ducati 282,4 1'34.650 1.497 / 0.038
15 65 Loris CAPIROSSI ITA Pramac Racing Team Ducati 282,7 1'34.866 1.713 / 0.216
16 17 Karel ABRAHAM CZE Cardion AB Motoracing Ducati 292,4 1'35.010 1.857 / 0.144
17 24 Toni ELIAS SPA LCR Honda MotoGP Honda 284,7 1'35.433 2.280 / 0.423

Photo : Casey Stoner regarde derrière, mais il est bien devant - © Tommy Marin