MotoGP : Une deuxième CRT américaine (à moteur Suzuki GSX-R 1000) à Lagune Seca et Indianapolis
MotoGP : Une deuxième CRT américaine (à moteur Suzuki GSX-R 1000) à Lagune Seca et Indianapolis GPtech vient d'être autorisé à engager une CRT pour ces Grands Prix américains. Elle est dotée d'un châssis réalisé par BCL Motorsports et bénéficie du soutien technique de Vesrah Suzuki/MCJ Motorsports.

GPtech a terminé neuvième en 2010 du GP Moto2 d'Indianapolis avec Jason di Salvo et un châssis FTR.
 
Le cadre de la CRT 2012 est en aluminium taillé dans la masse, spécialement conçu pour recevoir le moteur de la 1000 GSX-R. Ses concepteurs travaillent sur cette moto depuis le mois de janvier. Désormais, la garantie d'une place sur la grille de départ leur permet de faite avancer leur projet un peu plus vite. Ils établissent actuellement une liste de pilotes susceptibles de courir avec cette moto en Californie et dans l'Indiana.
 
"Le nouveau règlement CRT nous a permis la de développer un programme complet qui est digne d'être sur la grille MotoGP", a déclaré le patron de GPtech Geoff Maloney. "Un grand merci à tous ceux qui nous aident dans les coulisses !"
 
Cette moto est la première CRT équipée d'un moteur Suzuki. Les CRT 2012 des teams engagés à temps plein sont propulsés par des moteurs Aprilia, BMW, Honda et Kawasaki.
 
"Être capable de développer un moteur de Suzuki GSX-R 1000 en vertu des règles des CRT de MotoGP est une énorme occasion et j'espère que nous aurons un moteur concurrentiel", a déclaré Mark Junge, propriétaire de Vesrah Suzuki/MCJ Motorsports.
 
La FIM a récemment annoncé qu'en MotoGP les wild-cards pourront disposer d'une généreuse allocation de trois moteurs par événement (contre deux prévus initialement), comparativement à six par saison pour chaque pilote de prototype à temps plein et douze par saison pour les coureurs de la CRT.
 
D'autre part, Attack Performance a déjà annoncé qu'il engagera une CRT américaine à Laguna Seca du 27 au 29 juillet, puis à Indianapolis du 17 au 19 août. Elle sera dotée d'un moteur de Kawasaki ZX-10R et pilotée par Steve Rapp.
 
GPtech et Attack Performance sont les seuls engagements wild-card en MotoGP annoncés pour l'instant pour la saison 2012, la première année des nouveaux moteurs 1000cc et des CRT.
 
Photo : Jason DiSalvo, dixième à Indianapolis en 2010 sur le FTR de GPtech (© PSP Stan Perec)