MotoGP : Une CRT et Yonny Hernandez en moins
MotoGP : Une CRT et Yonny Hernandez en moins Il manque 250 000 euros au pilote colombien pour financer sa participation en MotoGP sur une FTR-Kawasaki CRT de l'équipe Avintia Racing BQR.

Alors que la liste des engagés en MotoGP vient d'être publiée il y a quelques jours, Hernandez est le premier à y renoncer car il ne trouve pas les 588 millions de pesos nécessaires pour rouler en CRT avec Avintia Racing BQR.
 
Pourtant 250 000 euros est vraiment une somme minimale pour rouler dans cette catégorie. Dans une interview émotionnelle avec elcolombiano.com, l'ancien pilote de Moto2 a déclaré que les ressources de sa famille étaient épuisées et qu'il était € 250 000 trop court par rapport à ce qui était requis par l'équipe pour fournir la moto, à l'exclusion des frais de séjour (location d'un appartement en Espagne) et de voyage. "Même si j'ai appris à faire la cuisine et le ménage" précise-t-il avec un sourire mélancolique.
 
Il a remercié les fans qui ont soutenu avec des dons allant de 1 000 € à 3 000, mais a dit que maintenant il avait besoin d'un investissement majeur par une société privée ou l'État colombien.
 
Avintia n'a pas encore commenté cette situation, mais il est fort probable qu'à côté de la FTR-Kawasaki prévue pour Ivan Silva, la deuxième moto sera bientôt remise sur le marché, disponible au plus offrant.
 
Il n'est pas certain que ce soit la bonne méthode pour augmenter le niveau de pilotage en MotoGP.
 
 
Photo : Yonny Hernandez (© PSP Stan Perec)