MotoGP : Suzuki peut payer pour développer la 1000, mais pas pour courir
MotoGP : Suzuki peut payer pour développer la 1000, mais pas pour courir Le pilote Suzuki Nobuatsu Aoki est très occupé actuellement. Présent à Sepang lors des tests MotoGP, il y servait de porte-parole officieux à la marque, après avoir la semaine précédente essayé la nouvelle 1000 au Japon. Il s'est entretenu avec quelques journalistes dans le paddock mercredi, avant de faire une entrée plus officielle en salle de presse jeudi pour y expliquer que le constructeur japonais souhaitait faire son retour en Grand Prix en 2014.
 
Cette information n'a rien de nouveau en soi, mais l'explication d'Aoki sur les finances de Suzuki est intéressante. Selon lui en effet, le constructeur nippon dispose du budget nécessaire pour développer le prototype 1000cc, qu'il avait d'ailleurs testé lui-même la semaine précédente.
 
Par contre Suzuki ne dispose pas des moyens nécessaires pour financer une saison complète. C'est à priori pourquoi Aoki a été envoyé à Sepang par son employeur, pour faire savoir via la presse que si un sponsor était prêt à investir, Suzuki pouvait lui proposer un programme en MotoGP.
 
Bonne chance.
 
Photo : Nobuatsu Aoki au GP de Malaisie 2008 (© PSP Stan Perec)