MotoGP : Stoner leur met les nerfs...
MotoGP : Stoner leur met les nerfs...
Depuis hier après-midi, un nom revient sans cesse en salle de presse : Stoner. L'annonce officielle de l'Australien concernant sa retraite à l'issue de la saison 2012 a fait l'effet d'une bombe. Le champion en titre mène malgré tout la première journée d'essais du GP de France.
On pourrait l'imaginer démotivé. Que nenni : après avoir annoncé qu'il souhaitait quitter fin 2012 un monde des Grand Prix qui ne lui correspond plus, Casey Stoner continue de jouer avec les nerfs de ses adversaires. L'Australien a mené les deux séances libres du jour au Mans, et confirme, si besoin était, son statut de favori pour les qualifications de demain et surtout, pour la course dimanche.
Seul pilote sous la barre des 1'34, il devance son coéquipier Dani Pedrosa de 0"265. Jorge Lorenzo, actuel 2e du provisoire à seulement un point de Stoner, place sa Yamaha au 3e rang, à 0"396.
Alvaro Bautista emmène sa Honda Gresini à une très jolie 4e place, devant trois Yamaha : l'officielle de Ben Spies, et les Tech3 d'Andrea Dovisiozo et Cal Crutchlow. La première Ducati est celle de Hector Barbera, 8e. L'Espagnol devance les officiels Valentino Rossi et Nicky Hayden, qui ferme le top-10. Randy de Puniet, 13e, signe la pole des CRT avec son ART : "Je suis physiquement diminué suite à ma chute d'Estoril. Je me suis économisé pour demain et surtout dimanche. Mais je pense pouvoir encore améliorer d'une bonne demi-seconde. C'est cool d'être au Grand-Prix de France, même si j'aurais préféré avoir une moto pour jouer devant. Mais c'est pas le cas… Et avec mon déficit de vitesse de pointe (près de 13 km/h sur la Yam de Spies, la moins rapide des protos aujourd'hui, ndlr), je vais avoir du mal à jouer avec les prototypes. On va déjà essayer de jouer la place de première CRT."

En Moto2, Scott Redding, dans un style toujours très spectaculaire, a pris le meilleur sur Thomas Lüthi pour 0"078. Le Suisse, qui était le plus rapide le matin, devance Simone Corsi et Mika Kallio. Marc Marquez pointe 5e. Côté français, Mike Di Meglio se place au 14e rang, à 1"107 du meilleur chrono. "Ca a été moyen, commente le pilote Speed Up. Je n'étais pas du tout à l'aise avec les pneus. Et j'ai perdu une séance ce matin à cause d'un problème de chaîne qui sautait sur la couronne. Mais l'important, ce sont les qualifs et la course. Dans tous les cas, je ne veux pas trop en faire, comme lors de mes deux derniers GP de France."
Johann Zarco, victime d'un fauchage de l'Allemand Max Neukirchner, pointe 19e. Les pilotes Tech3 Xavier Simeon et Bradley Smith sont respectivement 17e et 20e.

Maverick Vinales a survolé les débats en Moto3 : il colle 0"632 à son compatriote Luis Salom. Le Français Louis Rossi pointe à une très belle 3e place, devant Miguel Oliveira et Romano Fenati. "On a cassé un embrayage ce matin, explique Louis. Mais ça s'est mieux passé cet après-midi. J'ai pu améliorer mes chronos tout seul, et pousser encore un peu plus en roulant avec Salom. Le fait d'être au GP de France ne me met pas de pression particulière : quand je monte sur la moto, j'arrive à me libérer de tout ça…" Alexis Masbou est 12e. "Je n'ai pas un bon feeling en entrée de virage, avoue Alexis. Du coup, je ne suis pas dans mes chronos habituels. Et s'il pleut, je ne sais pas trop ce que ça va donner." Alan Techer occupe le 21e rang : "C'est mon premier GP de France, et j'ai automatiquement un peu la pression, rien que par la présence des médias. La première séance, ce matin, a été constructive. Cet après-midi, j'ai un peu stagné avec mes réglages. Demain, mon objectif sera de me qualifier dans les 15." Son coéquipier du Technomag CIP, le Japonais Kenta Fuji, pointe 31e.

Photos : Casey Stoner n'est pas encore à la retraite, et il tient à ce que ce soit clair... ©MotoGP.com