MotoGP : Stoner et Pedrosa refusent de participer aux tests de mercredi
MotoGPMotoGP : Stoner et Pedrosa refusent de participer aux tests de mercredi Dani Pedrosa, habituellement plutôt réservé dans ses critiques, s'est joint à son coéquipier Casey Stoner pour exprimer sa frustration et sa colère envers Bridgestone. L'équipe Repsol Honda ne participera pas à la séance de test prévue pour mercredi en Aragon. Si le problème de chattering à l'arrière est en grande partie résolu ou en voie de l'être, il est le même pour tout le monde. Par contre les Honda ont énormément de chattering à l'avant avec le nouveau Bridgestone. Or tant que les pilotes Honda peuvent choisir leur pneu avant, ils évitent celui qui pose des problèmes et tout va bien. Mais à partir du prochain Grand Prix à Silverstone (du 15 au 17 juin) il n'y aura plus le choix et seul le pneu qui ne convient pas aux RC213V sera disponible.
 
Pedrosa et Stoner sont évidemment verts de rage : "Ce n'est pas correct par rapport à Honda" a déclaré sans ambiguïté l'Espagnol, avant de continuer : "Lundi à Barcelone nous avons essayé de réduire le chattering, mais avec une carcasse du pneu avant aussi molle, c'est compliqué."
 
Il n'est pas difficile d'imaginer que si Honda reste silencieux, ses pilotes lui servent de porte-parole vis-à-vis de Bridgestone. "Casey a raison quand il critique le championnat", a précisé Pedrosa. "Ce changement de pneumatique est non seulement favorable à l'opposition, mais il met notre propre sécurité en danger, car nous sommes toujours à la limite. C'est la mi-saison et des deux pneus ils choisissent le moins bon ! Mais on est obligés de l'utiliser et on ne peut rien y faire. Avant, on avait du chattering surtout à l'arrière en sortie de virage, maintenant on en a aussi en entrée. C'est le cas dans chaque virage, tout au long de la courbe. Quand freine la moto bouge énormément en raison du chattering et c'est très dangereux. On change de pneu avant en plein milieu de saison alors que je n'ai jamais entendu aucun pilote se plaindre de celui qu'ils retirent. Il est évident qu'avoir les deux pneus, ou seulement le standard, serait plus juste."
 
En refusant de se rendre mercredi en Aragon, Honda a sorti l'artillerie lourde en matière de communication pour faire plier Bridgestone et l'obliger à amener les deux sortes de pneus avant à Silverstone.
 
Quel géant japonais fera plier l'autre ? Le match de sumo vient de commencer.
 
Souce :superbikeplanet.com et MCN
 
Photo : Honda et Bridgestone, un mauvais mix actuellement (© motogp.com / Dorna)