MotoGP : Simoncelli le chevelu au pays de la rillette
MotoGP : Simoncelli le chevelu au pays de la rillette Le spectaculaire pilote de l'équipe San Carlo Honda Gresini veut faire oublier ses récentes chutes de Jerez et d'Estoril avec une bonne performance dans la Sarthe.  Marco Simoncelli avait signé le meilleur temps de la journée de test lors du lundi qui suivait le Grand Prix du Portugal. En confiance suite à cette performance, l'Italien visera son premier podium en MotoGP ce week-end, à l'occasion du Grand Prix de France qui aura lieu sur le circuit Bugatti.

Son coéquipier Hiroshi Aoyama fait de son côté preuve d’une excellente régularité depuis le début de la saison et n’est qu’à trois points de la quatrième place du classement général. Le Japonais se sent de plus en plus à l’aise sur la Honda RC212V mais aussi avec l’équipe Gresini, bien que la piste du Mans ne lui a jamais vraiment réussi.

Marco Simoncelli : “Le test d’Estoril le lundi lendemain après la course m’a permis d’oublier ce qui s’était passé et d’arriver au Mans avec une attitude différente. Maintenant je suis impatient de mettre tout ça derrière moi. Le test était utile et important pour la quatrième course de la saison. Je suis certain que je peux rouler dans le groupe de tête et je vais tout donner pour obtenir un excellent résultat. Je vais aussi essayer de ne pas faire la même erreur en début de course avec le pneu froid. Le Mans n’est pas un circuit que j’apprécie beaucoup, même si j’y ai gagné en 250cc en 2009 après avoir terminé deuxième en 2008.”

Hiroshi Aoyama : “Je suis satisfait de mon début de championnat. Nous avons bien progressé et je m’adapte de mieux en mieux au MotoGP grâce à l’excellent travail réalisé par le team. La journée de test qui a suivi la course d'Estoril a été positive. Nous allons au Mans avec l’envie de continuer sur la même voie. Ce n’est pas une de mes pistes préférées et je n’y ai jamais eu de bons résultats, mais ça va changer ce week-end.”

Photo : Marco Simoncelli au Portugal (photo Marc Robinot © PSP)